Assurance deces invalidité pret immobilier – Comment ça marche ?

Souvent demandée par l’établissement de prêt immobilier, la souscription à une assurance emprunteur fait partie des exigences pour l’obtention du crédit. Cette assurance a pour but de rembourser l’emprunt contracté par une personne si une difficulté vient à survenir, notamment l’invalidité, le décès ou la perte d’autonomie.

Comment fonctionne l’assurance décès invalidité ?

L’assurance de prêt immobilier comme celle d’Eovi Mcd est équivalente aux garanties de la perte totale et irréversible d’autonomie ou le décès de la personne souscripteur. Pour ce faire, l’assureur joue le rôle de substitut de l’emprunteur et s’occupe du remboursement du capital qui reste à payer. Cette démarche procure des avantages pour les héritiers du bien, parfois la famille. Dès que l’assureur a fini de payer le capital restant, le bien assuré devient le patrimoine propre des héritiers par voie de succession.

En revanche, ces garanties sont des éléments de base qui composent l’assurance et peuvent être accompagnées par :

  • la garantie invalidité : que ce soit total ou partiel, l’assurance va s’occuper du remboursement des mensualités, en fonction de la situation et des conditions souscrites par l’assuré ;
  • la garantie ITT ou incapacité temporaire de travail provient généralement d’un accident ou d’une maladie de nature personnelle ou professionnelle. Dans la majorité des cas, ce souci provoque un arrêt de travail et incite l’assurance à prendre en charge le remboursement suivant le délai de franchise conclu avec l’assuré.

Les caractéristiques de la garantie décès invalidité

Si la garantie décès-invalidité est une technique d’assurance du remboursement d’un crédit face au décès du souscripteur, elle permet de couvrir ses défaillances financières. Ainsi, les associés d’une SCI, le co-emprunteur et l’emprunteur du prêt immobilier sont les premiers à être concernés par cette garantie comme l’énonce le site https://www.lafinancepourtous.com/pratique/assurance/assurance-emprunteur/les-garanties-deces-incapacite-invalidite/.

L’âge limite et l’activité professionnelle

L’âge est un critère qui interfère dans la souscription de la garantie parce que l’assuré devra se trouver entre 58 à 70 ans. Ayant dépassé cette tranche d’âge, l’assurance ne couvre plus le décès de l’emprunteur ni les risques sur l’invalidité permanente ou l’incapacité de travail. Même avec un coût plus élevé, le contrat senior est le plus adapté aux personnes arrivées à un certain âge.

Outre l’âge minimum du souscripteur, l’absence d’une activité professionnelle ou d’un métier qui provoque des risques réduits les différentes garanties prévues dans l’assurance décès invalidité. Dans la plupart des cas, un préretraité, un rentier, une femme au foyer ou un chômeur ne bénéficieront que de la couverture décès.

Le sujet du questionnaire médical

Le questionnaire médical est un document que l’emprunteur doit remplir pour la banque. Demandant de nombreuses informations sur le souscripteur, ce questionnaire apportera des réponses précises et utiles à l’établissement de prêt. Ce dernier aura tous les éléments pour définir le degré du risque que l’emprunteur va courir ainsi que son potentiel en tant qu’assuré.

S’il s’agit d’un emprunteur possédant plusieurs problèmes de santé, la banque peut être en mesure de faire : soit une majoration des primes, soit un refus de la souscription. Par contre, il n’est pas avantageux pour le futur souscripteur de divulguer de fausses informations.

Pourquoi faut-il souscrire une assurance décès invalidité ?

La garantie offerte fait partie des éléments clés pour l’assurance de prêt immobilier. Quand on décide de souscrire un prêt immobilier, l’organisme prêteur oblige la couverture des risques par une assurance. On peut dire que c’est une procédure logique pour la banque vu que le crédit sera établi sur plusieurs années et que l’avenir reste incertain.

Peu importe l’âge, la situation professionnelle et l’état de santé, les soucis peuvent survenir à tout moment. Vous n’êtes pas loin d’une maladie qui entraîne l’arrêt de vos activités ou passez un moment difficile durant votre travail. Ces situations ont une grande influence sur vos capacités et vos ressources, mais surtout la vie de vos proches si un décès survient. C’est pour protéger les capacités financières et le patrimoine du souscripteur qu’il est préférable de souscrire à cette assurance.

Toutefois, deux cas peuvent se présenter pour une personne qui a souscrit à l’assurance décès invalidité. Elle est seule emprunteur et effectue le payement des mensualités sans aucune aide, ou la personne décide de contracter avec un co-emprunteur. Pour le second cas, le contrat se signe à deux, mais le fonctionnement reste le même que le premier concernant la prise en charge.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison