Choisir son assurance logement : les pièges à éviter

Notre logement abrite presque tout ce que nous possédons. Alors, bien choisir son assurance habitation, revient à garantir la sécurité de sa famille et de sa maison, mais également de ses biens, en cas de sinistre… À condition d’éviter quelques erreurs courantes.

Assurance logement : que couvre-t-elle ?

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire dans certains cas, l’assurance habitation est indispensable pour se prémunir d’éventuels dommages. Traditionnellement, que ce soit pour un locataire ou pour un propriétaire de logement, les contrats d’assurance multirisques habitation incluent un certain nombre de garanties incontournables comme : la responsabilité civile, la garantie des biens mobiliers et immobiliers, les dégâts des eaux, le vol, l’incendie, les catastrophes naturelles, le bris de glace, etc. Il est possible de personnaliser votre assurance logement grâce aux garanties optionnelles. La prise en compte de toutes ces garanties est d’ordinaire soumise à des critères propres à chaque compagnie d’assurance. Vous pouvez désormais avoir une appréciation claire sur les conditions de souscription qu’il faut considérer sur « assurance habitation MAAF« .

Souscription contrat d’assurance logement : les pièges à éviter

Il est aujourd’hui important de bien organiser son budget d’assurance, et de vérifier qu’il correspond parfaitement à ses besoins réels de couverture. Car certains assurés sont souvent couverts pour des risques inutiles. Le premier piège à éviter est de surestimer ses besoins et payer une assurance plus que chère nécessaire. Mal estimer ou sous-estimer ses biens, est tout autant mauvais. Nous vous conseillons au contraire de bien réfléchir aux garanties justes que vous souhaitez et de prendre le temps d’étudier les propositions de votre assureur.

Le devis renseigne le contrat à souscrire, en garanties et en tarifs. Soyez donc très attentifs sur tous les détails. L’autre piège est de ne pas prendre le temps de lire l’intégralité de son devis et en connaître la teneur avant de signer le contrat. Les thématiques d’assurance ne sont pas toujours faciles à comprendre. Il vous revient donc de vous faire assister par un professionnel.

Enfin, éviter de foncer tête baissée sur un contrat d’assurance, sans comparer les offres en ligne pour des garanties équivalentes. L’intérêt des comparateurs est de pouvoir choisir le contrat le mieux adapté à votre situation : alors profitez-en !

Faire jouer la concurrence autant que possible

Le marché de l’assurance comporte de fortes disparités tarifaires et de garanties. Les assureurs dans leur grande majorité tablent sur l’inertie des clients pour créer des inégalités dans ce secteur. En conséquence, beaucoup d’assurés se résignent face aux hausses tarifaires. Cela est une erreur à éviter ! Désormais il totalement possible de demander la résiliation de son contrat d’assurance habitation à n’importe quel moment, une fois l’an un du contrat franchi. La protection de l’assuré dans ce sens est renforcée avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon. Mais, attention, il faut respecter le délai de réaction réglementaire : celui-ci est limité à 20 jours après la réception de l’avis d’échéance de votre contrat. Cependant, il serait raisonnable, avant de dénoncer son contrat en cours, d’avoir vérifié qu’il y a un meilleur ailleurs.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison