Comment bien choisir son élagueuse ?

Les arbres et les arbustes apportent une touche naturelle et exotique à votre propriété. Toutefois, ils nécessitent un entretien non seulement pour leur bonne santé, mais aussi pour éliminer des désagréments comme le gêne du voisinage. Les branches à couper se trouvent en hauteur. De plus, il faudra assurer une découpe qui n’endommage pas le végétal. C’est pourquoi les élagueuses ont été conçues. Elles vous permettent d’élaguer en hauteur. Elles vous évitent aussi de courber le dos pour tailler d’autres plantes. D’ailleurs, les élagueuses offrent une excellente finition. Quoi qu’il en soit, vous devez bien choisir un modèle de manière à trouver confort et satisfaction lors des utilisations.

Une élagueuse, une perche élagueuse ou une élagueuse sur perche

Ces trois appellations désignent des appareils fonctionnent de la même manière. Par contre, une élagueuse ne permet pas de couper une longueur maximum de 35 cm.

Sur le marché, vous allez entendre souvent soit une perche élagueuse ou une élagueuse sur perche. La différence se situe au niveau du placement du moteur. Si la motorisation est placée en haut, il s’agit d’une élagueuse sur perche et vice-versa.

Le choix entre les deux configurations concerne surtout la maniabilité. En effet, une perche élagueuse ayant le moteur en bas, près de l’opérateur, est plus légère. Ainsi la dimension et le poids de la perche constituent un des critères essentiels pour l’achat d’une élagueuse. C’est pourquoi d’autres emploient la dénomination coupe-branche télescopique.

Pour un appareil avec un moteur en haut, il n’y a aucun système de transmission. Par contre, un arbre d’entrainement se situe sur la perche. D’où le poids qui est plus important.

Le type de moteur

Vous avez le choix entre une élagueuse thermique ou une élagueuse électrique. Un moteur thermique possède l’avantage d’être autonome et d’être plus pratique. Vous n’avez besoin de trainer des rallonges ou d’être à proximité d’une source électrique. De plus, sa puissance permet de trancher toutes branches sans fournir d’efforts. Par contre, les modèles thermiques présentent une consommation importante et ils sont bruyants. Ils sont à privilégier dans le cas d’un usage intensif et des branches importantes.

Le prototype électrique est réputé par son caractère silencieux et économe. Vous avez le choix entre diverses puissances selon votre besoin. Lors des usages, il faudra se munir de rallonge. Il existe aussi des modèles avec batterie, mais qui présentent une faible autonomie. Soit il faudra avoir de piles de rechange ou de charge les piles à chaque fois. Il est important de savoir que les appareils thermiques coûtent plus cher que les équipements électriques et à batterie. Nous avons enregistré un écart allant jusqu’à 200 € et plus lors de notre étude comparative.

Le confort d’emploi

Ce critère est assuré par des accessoires comme les poignées de maintien, de préférence avec un élément anti-vibration. En effet, il faudra maintenir l’appareil par les deux mains pour éviter la fatigue rapide. Et avec les dispositifs tels que le guide-chaîne, vous allez réussir un élagage avec précision. Vous pouvez aussi ébrancher verticalement et horizontalement. Il y a aussi les dispositifs de sécurité comme le freinage en cas de faux mouvements. Ainsi, il n’y a pas de risque que vous coupiez des branches par erreur. Quoi qu’il en soit, il est fortement recommandé de porter de lunettes de protection, de casque et de harnais potence pour plus de sécurité. Si vos moyens vous le permettent, autant toujours investir pour les meilleures marques d’élagueuse pour un gage de satisfaction et de durabilité.

Comment bien choisir son élagueuse ?
4.1 (81.05%) 19 vote[s]

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison