Pompe de piscine, comment faire le bon choix ?

La question de l’hygiène de l’eau est indispensable pour profiter de bains propres, sains et confortables. Et sans pompe, le système de filtration de la piscine serait bien en peine pour remplir son office. En effet, c’est la pompe qui permet de faire circuler l’eau dans tout le reste du système. De fait, bien la choisir est tout simplement essentiel. Encore faut-il savoir comment faire.
Pompe de piscine, comment faire le bon choix ? ABC Travaux répond à vos interrogations dans cet article.

Quels paramètres pour bien choisir sa pompe de piscine ?

Au moment de choisir une pompe de piscine, il convient de s’attarder sur quelques critères essentiels, dont le débit de filtration, la capacité du filtre, ou encore la consommation électrique et le niveau sonore de l’appareil.

Choisir une pompe de piscine en fonction de son débit de filtration

Choisir une pompe de piscine en fonction de son débit de filtration

La question du débit de filtration se pose dès les prémices du projet :

  • un débit trop faible et le système de filtration sera inefficace,
  • un débit trop élevé, et la consommation électrique de l’appareil grimpera en flèche.

Il existe des pompes de piscine équipées d’un variateur qui permettent donc de faire varier le débit en fonction du besoin, faisant par ainsi réaliser des économies d’électricité. Ces pompes sont toutefois plus coûteuses que les modèles classiques.

La question du débit est donc primordiale. Il nécessite d’être calculé afin d’orienter votre choix vers le modèle parfaitement adapté.

  1. Commencez par déterminer le volume de votre bassin. Exemple : une piscine de 55 m³ = 55 000 litres.
  2. Définissez la durée de nettoyage, un cycle étant en moyenne de 4 h.
  3. Divisez le volume de la piscine par la durée du cycle de nettoyage. Exemple : 55 m²/ 4 h = 14 m³/h.

Bon à savoir : choisissez toujours une pompe de capacité légèrement supérieure afin de limiter les pertes de charge.

Choisir une pompe de piscine en fonction du filtre

Choisir une pompe de piscine en fonction du filtre

La pompe de la piscine permet de propulser l’eau vers le filtre. Ce dernier la débarrasse de ses impuretés avant qu’elle ne retourne dans le bassin.

La capacité du filtre est également un point déterminant dans le choix de la pompe, puisqu’il doit être en mesure d’accueillir le volume d’eau sans déborder.

La pompe choisie doit donc être capable de transmettre un volume d’eau adapté à la capacité du filtre.

  • En cas de débit insuffisant, la filtration sera ralentie, puisque le filtre ne se remplira pas convenablement.
  • Au contraire, en cas débit est trop élevé, le filtre ne pourra pas accueillir toute l’eau transmise par la pompe, réduisant là encore la qualité du nettoyage.

Bon à savoir : choisissez une pompe de piscine dont le débit est légèrement inférieur à la capacité de votre filtre.

Choisir une pompe de piscine en fonction de sa consommation électrique

Choisir une pompe de piscine en fonction de sa consommation électrique

Une fois installée, la pompe de piscine est un appareil qui fonctionne très régulièrement, et même plusieurs heures par jour en pleine saison. Son fonctionnement quasi permanent a obligatoirement un impact sur la consommation électrique de la maison, et donc sur vos factures électriques.

La question mérite donc toute votre attention au moment de choisir le modèle de pompe pour votre piscine. Pensez ici à vérifier la consommation électrique de l’appareil avant d’en faire l’acquisition.

Un simple calcul existe afin de déterminer le coût de fonctionnement de votre pompe de piscine :

  1. Définissez la durée quotidienne de fonctionnement de votre système de filtration.
    On compte en moyenne deux cycles de nettoyage, d’une durée de 4h chacun, soit 8h par jour.
  2. Multipliez ces 8h par 30 jours. Vous optenez ainsi un total de 240 h de fonctionnement par mois.
  3. Multipliez ce résultat par la puissance de votre pompe (exprimée en kW). Exemple : une pompe d’une puissance de 0,75kW (750W) fonctionnant 240 h, consomme en moyenne 180 kW par mois.
  4. Multipliez cette consommation par le prix du kWh, spécifié sur votre facture d’électricité. Exemple : le kWh vous coûte 0,14 €, votre pompe de piscine vous coûte donc 25 € par mois environ.

Choisir une pompe de piscine dont le débit, la pression et le dimensionnement sont adaptés, est pour vous la garantie de limiter cette consommation électrique.
Rappelons ici les avantages de la pompe à vitesse variable, solution la plus efficace pour limiter et contrôler le coût de fonctionnement de l’équipement.

Choisir une pompe de piscine en fonction de son niveau sonore

La pompe de piscine est un équipement relativement bruyant. Une nuisance sonore particulièrement problématique si votre appareil est installée dans un espace mal isolé phoniquement.

Au moment de faire votre choix, à appareil équivalant, préférez donc la pompe de piscine présentant le plus faible débit sonore. Pour cela, consultez le niveau de décibels (marqué dB) inscrit sur l’étiquette de l’appareil. Plus ce niveau est faible, mieux c’est.

Bon à savoir : une pompe dont le niveau de décibels avoisine les 70 dB est considérée comme moyennement silencieuse. En dessous, elle est considérée comme silencieuse. Certains équipements descendent même jusqu’à 45 dB, alors pratiquement inaudibles en situation extérieure.

Attention toutefois, car plus la pompe est silencieuse plus son débit est lent.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison