Bien choisir son type de volet roulant

De plus en plus sollicités par les particuliers, les volets roulants offrent de nombreux avantages. En effet, ce type de volets représente une solution élégante et parfaitement isolante. Ils peuvent en outre être aisément motorisés.

En rénovation comme en construction, le volet roulant s’invite dans tous les domiciles. Il s’intègre partout en raison de la très grande diversité de modèles existants.

Mécanique ou électrique, traditionnel ou bloc-baie, alu, PVC ou bois… Découvrez comment bien choisir votre type de volet roulant avec ABC Travaux.

Choisir entre volets roulants électriques et mécaniques

Il existe deux grands types de volets roulants sur le marché dont le principe d’enroulement et de déroulement représente leur principale distinction. Vous choisirez donc entre les deux mécanismes en fonction du confort d’usage recherché.

Opter pour un volet roulant électrique

Opter pour un volet roulant électrique

Les volets roulants électriques ou motorisés, sont sans nul doute les plus populaires. On les installe à tout moment du projet, en rénovation comme en construction.

Leur principal avantage réside justement dans cette motorisation qui permet d’enclencher le mécanisme d’enroulement et de déroulement du volet sans effort. L’installation de l’équipement demande la mise en place de branchements électriques, qui peuvent être plus ou moins complexes.

De fait, le principal inconvénient de ce type de volet roulant intervient en rénovation au moment de sa pose. Un désavantage toutefois très vite compensé par le confort d’usage qu’il offre.

Bon à savoir : si vous disposez de moyens financiers suffisants, vous pouvez même vous orienter vers des systèmes automatisés, programmables, voire même pourvus de capteurs. Ce type de volets roulants électriques est alors capable de s’ouvrir et de se refermer automatiquement en cas d’intempéries ou d’être piloté à distance via votre smartphone.

Choisir un volet roulant mécanique

Choisir un volet roulant mécanique

Les volets roulants mécaniques sont manœuvrés manuellement à l’aide d’une manivelle. Ce type d’équipement est certes moins confortable qu’un équipement motorisé, mais il a l’avantage indéniable d’être beaucoup moins coûteux. On le rencontre donc toujours très fréquemment en rénovation comme en construction.

Autre avantage et non des moindres, le volet roulant mécanique est plus simple à intégrer en rénovation puisqu’il ne demande aucune extension du réseau électrique. Dans certains cas, il n’y a d’ailleurs tout simplement pas d’espace suffisant pour intégrer la motorisation du volet roulant.

Enfin, en cas de panne de courant, vous ne risquez pas de vous retrouver plongé dans le noir durant des heures.

Bon à savoir : rien ne vous empêche de faire cohabiter des volets roulants mécaniques avec quelques volets roulants électriques. Afin de réduire les coûts, vous pouvez réserver le système électrique aux volets les plus utilisés dans votre logement.

L’esthétique du volet roulant, un critère de choix important

Entre volet roulant mécanique et électrique, il existe aussi une différence esthétique, liée au coffre d’enroulement de l’équipement. Si cette variable semble, à priori anodine, elle impacte en réalité lourdement la pose du volet roulant et donc l’importance des travaux.

Opter pour un volet roulant au design traditionnel

Opter pour un volet roulant au design traditionnel

Les volets roulants traditionnels sont pourvus d’un coffre d’enroulement installé à l’intérieur de la pièce. De cette façon, le mécanisme du volet est plus facilement accessible en cas de panne et il n’est jamais soumis aux intempéries.

Bien que relativement obsolète aujourd’hui, le volet roulant traditionnel peut toujours être envisagé dans certaines circonstances. En particulier si le coffre ne peut, ni être posé à l’extérieur, ni être intégré à la maçonnerie.

Notons qu’un volet roulant traditionnel peut tout à fait être intégré au-dessus d’une fenêtre, dans un linteau ou un IPN. Cette installation a le gros avantage de permettre la totale intégration du système à la maçonnerie. Elle est donc très discrète puisque totalement invisible depuis l’intérieur du logement, comme depuis l’extérieur. Attention toutefois, car cette installation est à la fois très lourde et onéreuse et ne doit donc pas être envisagée en cas de rénovation.

Choisir un volet roulant Bloc-Baie

Choisir un volet roulant bloc-baie

Le volet roulant bloc-baie est un équipement que l’on rencontre fréquemment dans les constructions modernes.

On le rencontre également souvent sous l’appellation de volet roulant monobloc. Et pour cause, il se présente sous la forme d’une fenêtre et d’un volet roulant conçus d’une seule pièce. Fabriqué en usine, le bloc-baie arrive ainsi prémonté sur le chantier et ne demande plus qu’à être installé par le professionnel qui l’intègre alors dans la maçonnerie.

Ce type de volets est très souvent associé aux baies vitrées, puisqu’il offre peu d’encombrements et qu’il est moins onéreux qu’un volet roulant intégré. Toutefois, il ne peut pas être totalement dissimulé et dépasse en partie à l’intérieure du logement.

Quel matériau choisir pour un volet roulant ?

Quel matériau choisir pour un volet roulant ?

En fonction du style architectural de votre logement, vous pouvez vous orienter vers un matériau plutôt qu’un autre. Les volets roulants sont principalement disponibles en aluminium, en PVC et en bois.

  1. Le volet roulant en alu est pourvu de menuiseries très résistantes, qui ne rouillent jamais et qui ne demandent aucun entretien particulier. Les ruptures de pont thermique incluses dans la structure, garantissent la bonne isolation du volet.
  2. Les modèles de volets roulants en PVC sont les moins coûteux et bénéficient d’une bonne durée de vie. Ils peuvent toutefois se déformer en cas de forte chaleur et perdre leur couleur à force d’UV.
  3. Le volet roulant en bois était autrefois le plus courant. Malgré son charme et sa robustesse, il est aujourd’hui beaucoup moins sollicité en raison de l’entretien qu’il demande.
Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison