Comment accrocher un tableau lourd ?

Lorsqu’un tableau pèse plus de 9 kg, il n’est plus possible de l’accrocher au mur à l’aide d’un simple clou. Au contraire, il doit être pourvu d’un dispositif de renforcement afin de ne pas se décrocher du mur (et abîmer ce dernier au passage).

L’opération nécessite de vous munir des bons outils et d’appliquer les bonnes techniques. Découvrez donc dans cet article comment accrocher un tableau lourd au mur.

Accrocher un tableau lourd : avant de commencer

Accrocher un tableau lourd : avant de commencer

Comme toujours dans le bâtiment, vous devez prendre le temps de vous préparer convenablement avant d’attaquer la mise en œuvre, ici l’accrochage de votre tableau lourd.

1 – Déterminer le poids exact du tableau

Peser son tableau avant de l’accrocher est une règle de base à toujours respecter. En effet, son poids détermine les attaches et la technique de fixation à observer.

  • S’il pèse moins de 5 kg, votre tableau entre dans la catégorie des objets légers.
  • Si le tableau pèse entre 5 et 10 kg, il fait partie des objets de poids moyens.
  • S’il pèse entre 10 et 20 kg, le tableau est considéré comme lourds.

Vérifiez ici le poids maximal que peuvent supporter vos attaches.

2 – Définir la nature du mur et choisir l’emplacement du tableau

Sachez que la grande majorité des maisons sont pourvues de murs en plâtre (avant 1940) ou en placoplâtre (les plus modernes). Mais votre mur peut également être conçu en briques, en mortier ou en carreaux de céramique.

Une fois que vous êtes certain de la nature du mur, choisissez l’emplacement de votre tableau. Maintenez-le au mur au niveau des yeux et marquez l’emplacement du haut du cadre à l’aide d’un crayon.

3 – Marquer les points d’ancrage du tableau

Déterminer le premier point d’ancrage de votre tableau à l’aide d’un mètre et marquez l’emplacement d’une croix dessinée au crayon. C’est à cet endroit que vous percerez une première fois le mur pour y intégrer votre première attache.

Un tableau lourd nécessite toujours un second point d’ancrage afin d’assurer la solidité de son installation. Répétez donc l’opération ci-dessus une nouvelle fois.

Utilisez toujours un niveau à bulle afin de vous assurer que la ligne entre vos deux points d’ancrage est parfaitement droite.

Bon à savoir : plus les points d’ancrage sont écartés et plus votre tableau est stable.

Accrocher un tableau lourd au mur : les techniques

Dans l’idéal un tableau lourd doit être posé sur un montant. Pour détecter les montants présents dans vos cloisons en plâtre ou en placoplâtre, tapez doucement contre le mur afin de repérer les différences sonores qui subsistent entre les creux et les pleins. Vous pouvez également utiliser un détecteur de montant.

  • En cas de tableau grand de plus de 40 cm, ou de distance supérieure à 40 cm entre deux montants, vous devrez fixer une pièce de bois fine au mur. Les attaches du tableau y seront ainsi fixées à l’aide de vis ou de clous (variable en fonction des modèles d’attaches).
  • Pour les tableaux plus courts, utilisez un support de montage fixé sur l’un des montants du mur. Le support choisi doit permettre la pose de plusieurs clous. Ces derniers sont plantés à l’aide d’un marteau directement dans les montants. Le tableau est ensuite accroché au support. Attention : dans les murs en plâtre, utilisez des vis à la place des clous.

Le support de montage en l’absence de montant

Vous pouvez ici utiliser des supports de montage classiques, capables de supporter un poids de 10 kilos. S’ils sont à deux trous, ils sont même en mesurent de soutenir un poids de 20 kilos. Attention toutefois de ne pas y fixer un tableau qui dépasse la charge maximale autorisée par le support. Si votre mur est en plâtre, accrochez le support à l’aide de vis ou de chevilles à vis.

Les boulons d’ancrage en l’absence de montant

Autre solution, vous pouvez utiliser des boulons d’ancrage. Différents modèles existent, que l’on choisit en fonction du poids du tableau mais aussi en fonction de la nature du mur.

1 – Percez un petit trou dans le mur.
Pour percer le trou dans un mur en mortier, en brique ou en carreaux de céramique, vous devrez utiliser une mèche spéciale. Si votre mur est en céramique, placez du ruban adhésif afin d’éviter que la mèche de votre perceuse ne dérape.

2 – Insérez le boulon, la vis ou les deux.
Si vos murs sont en plâtre, en mortier, en brique ou en carreaux de céramique, vous devrez installer des vis mais aussi des boulons pour accrocher votre tableau. En effet, les vis seules abiment ces types de murs. Vous devez également opter ici de préférence pour des chevilles classiques qui sont plus adhérentes. En revanche, si votre mur est en placoplâtre, utilisez des chevilles Molly ou des chevilles à vis en plastique.

  • Les chevilles à placoplâtre offrent une bonne tenue au tableau et elles sont capables de supporter de grosses charges en s’agrippant derrière le mur.
  • La cheville papillon maintient des poids importants et fonctionne avec un système de ressort permettant de maintenir le tableau depuis l’arrière du mur. La cheville papillon nécessite toutefois de percer un trou plus large.

3 – Accrochez votre tableau.
Fixer votre tableau et le tour est joué.

Tristan Albanese

Je me suis passionné au bricolage et travaux en tout genre dès mon plus jeune âge. Aujourd'hui âgé de plus de cinquante ans, j'ai envie de partager mes connaissance en entretien de la maison du jardin et du bricolage au plus grand nombre. Je suis fier d'être l'auteur principal de abctravaux.org

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison