Comment construire sa piscine : les différentes étapes

Envie d’avoir une belle piscine chez vous ? Si vous avez des notions de bricolages, sachez que vous pouvez mettre la main à la pâte pour son installation. Et nous ne nous parlons de piscine gonflable que tout le monde peut poser et retirer en deux temps trois mouvements mais de piscine enterrée qui décorera votre espace extérieur pour les années à venir. Pour ce faire, voici les étapes à suivre après avoir signé un devis piscine.

Les démarches administratives pour la construction d’une piscine

Avant même d’entamer le chantier, il faut faire une déclaration de travaux et obtenir un permis de construire auprès de la maire. Les procédures dépendent généralement de la taille et de la configuration de la piscine. Ainsi, si la superficie du bassin n’excède pas les 10 m², avec ou sans abri, vous n’aurez même pas besoin d’une autorisation sauf si vous habitez en zone protégée. Pour une piscine dont la surface est comprise entre 10 m² et 100 m², avec ou sans abri, il faut faire une déclaration préalable et demander un permis de construire si l’abri dépasse une hauteur 1,8 m. Pour une grande piscine à plus de 100 m², le permis de conduire est obligatoire.

La phase de terrassement

Une fois que toutes les démarches administratives sont finies, vous pouvez passer à l’étape de la construction. Le terrassement est crucial car il faudra vraiment creuser votre piscine. L’opération peut demander l’évacuation de gravats lourds tels des morceaux de roche. Ainsi, vous êtes conseillé de faire appel à un spécialiste pour analyser votre terrain avant de commencer de creuser. Il faut mettre en place un système de drainage afin d’éviter la stagnation de la pluie dans le sol. C’est également durant cette phase qu’il faut former les tranchées pour l’installation des canalisations.

Lire aussi : prix moyen d’une piscine coque.

L’installation des canalisations et des raccordements électriques

Les installations électriques sont indispensables pour une piscine, tout comme le système de filtration, la pompe et les canalisations. Tous ces éléments permettent l’arrivée et l’évacuation de l’eau et ils sont à placer dans les tranchées. Quant aux raccordements de l’électricité et de la plomberie, ils sont à installer dans un local technique près de la piscine. Vous y trouverez entre autres le système de filtration, la pompe et le filtre. Le système peut être enterré, semi-enterré ou hors sol. Lorsque les canalisations et les raccordements sont posés, vous pouvez passer à la l’implantation du revêtement qui est un élément essentiel à la structure générale. Il garantit l’étanchéité de la piscine. Faites juste le bon choix de matériau : carrelage, enduit, PVC, mosaïque, etc.

La phase de remblaiement et la mise en eau

Cette étape consiste à combler les trous autour de la piscine avec la terre évacuée durant le terrassement. Afin d’éviter le ruissellement de l’eau autour de la construction, il est fortement déconseillé d’utiliser de la terre végétale, de la terre siliceuse ou de l’argile. Ils se gorgent d’eau facilement contrairement aux autres types de terre. En d’autres termes, privilégiez les graviers ou les galets. Terminez cette phase avec la pose des margelles puis, la coque. Vous pouvez maintenant remplir votre nouvelle piscine avec de l’eau.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison