Comment enlever un crépi intérieur ?

Quand il s’agit de recouvrir murs et plafond, rien n’est plus efficace qu’un crépi intérieur, en particulier lorsque de petits défauts doivent être camouflés. Esthétique, il s’adapte à tous les styles d’intérieur, mais il peut également finir par vous lasser.

C’est généralement à ce moment-là que se pose une question épineuse : comment enlever un crépi intérieur. Retrouvez dans cet article les différentes techniques qui vous permettront de retirer ce revêtement quelque peu coriace.

Quelles techniques pour enlever un crépi aux murs ou au plafond ?

Avant tout, commencez par définir le type de crépi qui recouvre vos murs ou vos plafonds. Les techniques pour enlever un crépi intérieur diffèrent en effet selon sa nature.

Il existe trois types de crépi intérieur différents :

  1. Le crépi fibre
    Ce type de crépi intérieur se dissout à l’eau. Son aspect peu agressif rappelle davantage celui de gouttelettes que de pointes. Il s’agit là du crépi le plus facile à retirer.
  2. Le crépi plastique
    On le reconnaît à ses piques toujours tournées dans le même sens. Étalé au rouleau, son aspect final est relativement uniforme. Ce crépi est assez facile à enlever du mur.
  3. Le crépi mortier
    Ce type crépi est sans doute le plus difficile à retirer du mur ou du plafond. Il présente toujours des pointes agressives et des aspérités prononcées. Sachez aussi qu’on en distingue deux sortes.

    • Couleur grise ou jaunâtre ? Vous avez affaire à un crépi mortier de ciment.
    • Couleur blanche ? Vous êtes en présence d’un crépi mortier de plâtre.

Décaper son crépi plastique ou fibre

Décaper son crépi plastique ou fibre

On pensera à décaper le revêtement mural si celui-ci est un crépi fibre ou plastique uniquement. En effet, un crépi mortier offre une trop grande résistance pour céder à cette méthode. Pour parvenir à vos fins, commencez donc par vous équiper d’un produit décapant et d’une spatule. Ce produit chimique permet de ramollir le revêtement qui peut ensuite être décollé du support à l’aide de la spatule.

  1. Appliquez votre produit sur toute la surface à décrépir.
  2. Laissez le décapant agir en vous reportant aux données temporelles indiquées sur le pot (comptez en moyenne entre 20 et 25 minutes).
  3. Décollez le crépi en vous aidant de la spatule. Vous pouvez également utiliser un grattoir le cas échéant.
  4. Répétez l’opération entre deux et trois fois.

Le principal avantage de cette technique est qu’elle peut être appliquée par tout un chacun, et cela même si vous n’êtes pas très bricoleur. En revanche, elle est loin d’être gratuite, car la quantité de produit décapant à utiliser est très importante. On compte en moyenne 600 grammes de produit pour décaper une surface de 1 m².

Sachez qu’il existe aussi un décapant thermique capable de retirer le crépi plastique ou fibre. Lorsque le crépi intérieur est assez fin, on peut également utiliser une décolleuse à papier peint pour le détacher du mur. L’effet de la vapeur est en effet redoutable sur ce type de revêtement.

Poncer son crépi mortier

Poncer son crépi mortier

Autre méthode, il est possible de poncer votre crépi afin d’en gommer toutes les aspérités et ainsi retrouver une surface murale bien lisse. Généralement on utilise cette technique en présence d’un crépi mortier. Et encore plus si le revêtement est un crépi mortier en ciment qui demande beaucoup d’huile de coude.

Vous l’aurez compris, afin de poncer ce type de crépi intérieur vous devez vous équiper d’une ponceuse électrique. Des lunettes de protection ainsi que des gants et un masque sont également nécessaires.

Bon à savoir : si votre ponceuse électrique ne s’avère pas suffisamment puissante, pensez alors à utiliser une meuleuse ou un burin.

  1. Recouvrez vos sols à l’aide d’une bâche.
  2. Protégez également tous vos meubles.
  3. Ouvrez vos fenêtres en grand afin d’évacuer la poussière au maximum.
  4. Poncez le crépi mètre carré par mètre carré.
  5. Dépoussiérez vos murs.
  6. Nettoyez la pièce.

Attention, souvenez-vous qu’une telle opération nécessite une certaine endurance. En effet, poncer le crépi d’une pièce de dimensions standard demande une bonne journée de travail. Si cette méthode est épuisante, elle est en revanche peu coûteuse. Ici, vos seuls frais se rapportent à l’achat de la ponceuse. Par contre, les émissions de poussière sont très importantes.

Remettre en état le support de l’ancien crépi

À présent que vous avez retiré tout votre crépi, vous allez devoir passer à l’étape suivante. Celle-ci consiste à remettre en état le support mural qui a très certainement souffert durant l’opération de décrépissage. En particulier si vous avez été contraint d’employer une ponceuse ou un burin. Mais avant toute chose, nettoyez vos murs à la lessive Saint Marc afin de révéler précisément l’étendue des dégâts. Une fois fait, vous pouvez attaquer les travaux de réfection :

  1. Lisser le support mural.
    Pour ce faire, vous devrez lui appliquer un enduit de rebouchage, puis un enduit de lissage qui vous permettront de colmater toutes les aspérités du mur.
  2. Appliquer une sous-couche.
    Une fois vos enduits bien secs, appliquez un primaire d’accrochage sur vos supports.
  3. Peindre les murs.
    Vous êtes enfin prêt pour la mise en peinture. Pour cela, pensez à bien croiser les passes afin d’obtenir un rendu parfait.
abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison