Comment entretenir une fosse septique ?

Toutes les maisons ne sont pas raccordées au réseau de tout à l’égout. Nombreuses sont celles qui utilisent une fosse toutes eaux pour leur assainissement individuel.

Bien qu’efficace et performant, ce système nécessite un entretien régulier. Vous éviterez ainsi des désagréments tels que les mauvaises odeurs, le bouchage progressif des canalisations et les remontées de boues qui n’ont vraiment rien d’agréables.

Dans cet article, nous vous expliquons comment entretenir une fosse septique.

Pourquoi doit-on entretenir une fosse septique ?

Pourquoi doit-on entretenir une fosse septique ?

Au fil du temps, les fosses toutes eaux s’encrassent et s’usent à force d’utilisation. Sachez pour commencer que l’entretien des fosses septiques relève d’une obligation légale, car l’assainissement individuel relâche des eaux dans la nature.

À titre personnel, une fosse mal entretenue peut à terme ne plus fonctionner convenablement et être responsable de mauvaises odeurs. Lorsque le problème perdure, les canalisations peuvent se boucher, rendant impossible l’utilisation de vos sanitaires. Vous pouvez alors être témoin de refoulement ou de débordements.

En bref, en entretenant convenablement votre fosse septique, vous n’aurez jamais à être témoin de ces symptômes particulièrement désagréables. Vous éviterez ainsi ce genre de problèmes très nuisibles au confort de votre habitation, mais aussi à la santé de ses habitants.

Bon à savoir : si vous êtes locataire, sachez que vous devez financer en partie l’entretien de la fosse toutes eaux. En effet, la vidange ainsi que le nettoyage de la fosse se font à vos frais, puisque ces interventions font partie de l’entretien normal du logement locatif. Cependant, les curages et réparations ponctuelles de la fosse restent à la charge du propriétaire du bien.

Les étapes d'entretien d'une fosse septique

Les étapes d’entretien d’une fosse septique

Si les étapes d’entretien d’une fosse toutes eaux ne sont pas très complexes, elles demandent toutefois un certain bon sens et un peu de temps. Quoi qu’il en soit, sachez que vous ne pourrez pas ici vous passer de l’aide d’un spécialiste. En effet, les vidanges obligatoires doivent être réalisées par un professionnel agréé pour être légales. L’artisan est en effet le seul en mesure de transporter et de déposer ces polluants pour qu’ils soient traités.

Si vous ne pouvez mener vous-même l’entretien de votre fosse septique, vous pouvez en revanche adopter les bons réflexes pour la maintenir en bon état. Pour cela, favorisez les produits d’entretien recommandés par les professionnels du secteur.

Bon à savoir : une fois la fosse septique ouverte, il est nécessaire de la laisser s’aérer en raison des émanations d’H2S. Ce gaz, créé par le processus de traitement, est dangereux pour l’homme.

Les inspections préalables

Avant toute intervention, l’entretien de la fosse toutes eaux passe logiquement par des vérifications visuelles et manuelles des éléments qui composent votre équipement.

  1. Commencez par vérifier la bonne évacuation des eaux usées, en vous assurant qu’aucune mauvaise odeur n’émane en divers endroits du jardin et/ou de la maison.
  2. Les regards de visites doivent également être inspectés.
  3. Enfin, assurez-vous du volume des boues à l’intérieur de la fosse. Sachez que le niveau des boues ne doit pas dépasser plus de 50% de la fosse. Dans le cas contraire, une vidange est nécessaire.

Au moindre problème détecté, contactez le professionnel en charge de l’entretien de votre fosse.

L’entretien du préfiltre

Parmi les opérations que vous pouvez mener vous-même, pensez à nettoyer le préfiltre de la fosse 1 à 2 fois par an. Profitez-en pour changer les matériaux filtrants.

Le nettoyage du préfiltre est l’étape la plus simple à réaliser pour l’entretien de la pompe septique. En effet, il suffit de le rincer à l’aide d’un tuyau d’arrosage.

Pour mener à bien ce petit entretien, munissez-vous de gants et choisissez un espace qui ne craindra pas les éclaboussures.

La vidange de la fosse toutes eaux

Comme nous l’avons vu précédemment, la vidange de la fosse septique est obligatoire à partir du moment où les boues dépassent 50 % du volume total de la cuve. Une vidange est généralement nécessaire tous les quatre ans lorsque la fosse présente des dimensions standard.

Une fois l’opération terminée, la fosse est immédiatement remise en eau. L’intervention permet également de nettoyer le dégrilleur et de réamorcer le processus de traitement grâce à l’injection de produits adaptés.

La vidange du bac à graisse

Entre deux vidanges, le bac à graisse de votre fosse doit être contrôlé afin de s’assurer du parfait écoulement de votre installation. En moyenne, on estime qu’une vidange du bac à graisse est nécessaire tous les 6 mois environ. Si cette opération peut être menée par un professionnel (ce qui est recommandé), vous pouvez également l’entreprendre vous-même.

L’entretien du lit d’épandage

Le lit d’épandage doit également être entretenu, au même titre que le reste de l’installation. Celui-ci a tendance à être oublié, car son entretien intervient de manière moins régulière et plus espacée dans le temps.

Veillez à ce que les arbres ne poussent pas sur votre zone d’épandage. Leurs racines peuvent en effet gravement l’endommager. Préférez cultiver un simple gazon sur cette zone, de manière à ce que le lit d’épandage soit préservé des racines trop profondes.

 

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison