L’étude de sol avant la construction : rôle et avantages

Avant de construire une maison, il faut passer par plusieurs étapes indispensables, parmi lesquelles l’étude de sol géotechnique. Vous prévoyez de construire une maison ou un ensemble de résidences et vous avez déjà trouvé le terrain parfait, qui répond à vos besoins en termes de superficie et de localisation ? Il vous reste une étape essentielle : connaître en détail la nature du sol de votre terrain, informations qui seront fournies par une étude géotechnique. Non obligatoire, cette étude est pourtant nécessaire pour éviter des accidents et des problèmes de structure. Découvrons en quoi consiste cette étude, quels sont les avantages pour les futurs propriétaires et les risques qu’ils encourent s’ils n’y ont pas recours.

Étude de sol : en quoi cela consiste ?

L’étude de sol géotechnique consiste à faire une analyse du sol pour en connaître sa nature et sa composition. Le technicien qui procède à l’opération examine la géologie du sol concerné, pour déterminer si c’est de l’argile, du calcaire ou du sable, ainsi que s’il est compact ou non. Ce sont des informations nécessaires pour décider de ce que l’on peut ensuite construire dessus en toute sécurité.

Une fois cette étape effectuée, le géotechnicien procède à une autre vérification : la présence d’eau dans le sol. Le résultat de l’étude peut servir de base aux architectes, pour anticiper la mise en place de solutions pratiques à la réalisation de l’ouvrage, dont la qualité dépendra en partie de l’étude géotechnique.

Cette opération a en effet pour but de fournir aux constructeurs toutes les informations nécessaires sur la nature et les propriétés du terrain à bâtir, afin de leur permettre d’élaborer des solutions d’ordre géotechnique dans la réalisation de l’ouvrage et ainsi garantir sa stabilité à long terme. Elle est réalisée en prévention des risques naturels, susceptibles de déstabiliser une construction, tels qu’une inondation, une remontée de nappe phréatique, un glissement de terrain, etc.

Les terrains en vente dits constructibles ne sont pas nécessairement de bons terrains tant qu’une étude géotechnique n’a pas été réalisée au préalable. Cette opération n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée même si vous avez un budget un peu serré. Les éventuels accidents qui peuvent se produire pourront vous coûter une fortune, alors il vaut mieux prendre les précautions nécessaires au préalable. Si vous n’avez pas encore acquis de terrain et que vous êtes sur le point d’en acheter un, n’hésitez pas à demander une étude de sol avant la signature définitive du contrat. Mieux vaut jouer la carte de la sécurité pour éviter les mauvaises surprises !

Étude de sol : quels sont les avantages pour les futurs propriétaires ?

Nous l’avons dit tout à l’heure, l’étude de sol révèle d’éventuelles problématiques géotechniques. Cette opération permet aux futurs propriétaires de connaître les grands ensembles géologiques de leurs terrains, des informations précieuses pour le dimensionnement des fondations par exemple. Les intervenants du projet pourront mieux déterminer les diverses possibilités d’implantation du bâtiment, mais aussi mieux concevoir l’ouvrage en tenant compte des risques naturels.

Grâce au résultat de l’analyse, il sera plus facile d’adapter le système de fondations au projet, c’est-à-dire d’apporter les adaptations nécessaires à la structure afin de garantir sa solidité. Cette étape est souvent négligée en construction, alors qu’il est primordial de connaître la composition du sol afin de s’assurer de la pérennité des bâtis. Pour les futurs propriétaires, cette stabilité est fondamentale : construire une maison est le projet d’une vie et pour se protéger des éventuels accidents, il n’y a rien de mieux que l’étude de sol. Comme dit l’adage « mieux vaut prévenir que guérir ».

L’analyse géologique permet d’identifier les éventuels problèmes à venir et de prévenir les remontées capillaires, les fissures qui apparaissent sur les murs, l’affaissement du bâtiment et tout ce qui peut être une menace pour la stabilité du bâtiment. Par ailleurs, les dépenses engagées dans la construction seront plus faciles à gérer. C’est à partir de la nature, de l’homogénéité et de la résistance du sol que l’ingénieur géotechnicien établit le système de fondations. Le calcul du poids des matériaux, les dimensions des murs, la mise au point du squelette, etc. appartiennent en revanche à l’ingénieur structure, dont le rôle principal est d’assurer la stabilité de l’ouvrage.

L’étude de sol présente de nombreux avantages : elle facilite la réalisation de l’ouvrage, qui se fera en toute sécurité. Si le sol est stable, vous n’aurez pas à craindre un éventuel effondrement dès la première pose des bétons. Du gros œuvre aux finitions, le chantier se déroulera sans encombre, à l’abri de tous problèmes relatifs au sol.

Les risques encourus sans une étude de sol

Si vous décidez de passer outre l’étape d’analyse du sol et procéder tout de suite à la construction juste après l’acquisition du terrain, vous vous exposerez à de nombreux risques. Notez que l’entreprise mandatée pour les travaux sera la seule responsable de la stabilité finale de l’ouvrage, ce qui peut engendrer des dépassements de coûts ou des sinistres. Deux cas pourraient en effet se présenter : soit l’entreprise propose des travaux sursécuritaires, soit elle effectue des travaux insuffisants.

Si des sinistres se produisent, c’est généralement parce qu’il n’y a pas eu d’étude géotechnique préalable, qu’il y a eu analyse du sol, mais incomplète, ou encore que le rapport rédigé par le géotechnicien contenant les conseils géotechniques éventuels n’a pas été respecté lors des travaux. À noter que ce rapport peut porter sur l’étanchéité de la construction, sur les adaptations nécessaires pour prévenir les éventuels sinistres, etc. Cette opération est la seule qui permet d’attester la qualité d’un sous-sol.

Il se pourrait que l’étude de sol soit incomplète si vous ne confiez pas cette tâche à un géotechnicien compétent. Seul ce professionnel est en mesure d’analyser le type de sol destiné à accueillir l’ouvrage, à partir de cartes géologiques, d’un plan topographique, d’un plan de situation de terrain et d’un plan de masse de la maison.

Dans la plupart des cas, une étude de sol bien menée est la garantie de la pérennité d’une construction. L’analyse du sol est indispensable pour garantir un bâti solide et pérenne, posé sur des fondements stables.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison