Votre logement est-il prêt pour l’hiver ?

Bien souvent, ce n’est qu’au moment où le froid hivernal commence à se faire ressentir que l’on pense avec regret aux travaux nécessaires pour passer l’hiver au chaud.

Votre logement est-il prêt pour l’hiver ? Non ? Il est encore temps ! Préparer une habitation pour faire face au froid ou à l’humidité peut être entrepris en été comme à l’automne.

ABC Travaux vous livre les secrets d’une maison bien préparée pour affronter les frimas hivernaux.

Entretenir son système de chauffage à l’automne

Entretenir son système de chauffage à l’automne

Un système de chauffage efficace se doit d’être performant et réglé afin d’offrir le meilleur rendement pour un coût minimal. Ce n’est qu’à ces deux conditions que vous profiterez d’une maison véritablement confortable (thermiquement et financièrement).

Nombreux sont les particuliers qui choisissent volontairement de baisser leur chauffage de quelques degrés afin d’économiser sur leur facture énergétique. Si cela influe en effet sur vos finances, cette pratique impacte également la température de l’habitation, et donc son confort, en faisant de surcroît remonter l’humidité dans les lieux.

Préférez donc faire réviser votre système de chauffage à l’automne ou durant l’été, afin de le régler de manière la plus optimale possible. Suite à cette opération, vous constaterez une qualité de chauffe supérieure, sans plus aucune surconsommation.

Calfeutrer les sources de courants-d'air

Calfeutrer les sources de courants-d’air

Bien souvent, les interstices autour des menuiseries laissent le froid s’infiltrer dans le logement. Une déconvenue qu’il est très facile de pallier et ce pour un coût minimal :

  1. Pour éviter les courants d’air sous votre porte d’entrée, commencez par installer un boudin de bas de porte. En fonction de la configuration de vos espaces, il sera peut-être nécessaire d’en équiper vos portes intérieures.
  2. Installer des rideaux épais à vos fenêtres est une astuce efficace pour barrer la route aux courants d’air. Une fois fermé, le rideau protège votre logement du froid nocturne et permet de chauffer l’espace de manière plus homogène.

Améliorer l'isolation des fenêtres sans les remplacer

Améliorer l’isolation des fenêtres sans les remplacer

Dans certains cas, un simple rideau ou un boudin de porte ne suffit pas à limiter les courants d’air froids émanant des fenêtres et des portes.

Si c’est votre cas, ajoutez des joints de frappe à vos menuiseries, entre le cadre ouvrant et le cadre dormant de vos fenêtres. Des joints qui peuvent indifféremment être réalisés en caoutchouc, silicone ou mousse, du moment qu’ils permettent de sceller la fenêtre de manière hermétique.

Attention toutefois, car une fenêtre trop étanche empêche la bonne évacuation de l’humidité. Dans ce cas, votre logement doit être pourvu d’une VMC en parfait état de fonctionnement.

Remplacer les fenêtres trop peu isolantes

Remplacer les fenêtres trop peu isolantes

Dans les cas les plus extrêmes, les fenêtres du logement sont si peu isolantes qu’elles ne permettent plus d’assurer une protection efficace contre le froid de l’hiver. Dans ces circonstances, vous n’avez pas le choix, il vous faut les faire remplacer.

L’opération est idéalement entreprise au cours de l’été. En effet, installer une nouvelle fenêtre par temps froid n’est pas la solution la plus confortable.

Ce type de projet peut être onéreux. Renseignez-vous sur les aides disponibles à ce type d’aménagement thermique. N’hésitez pas à demander de nombreux devis afin de négocier plus aisément le prix total de l’intervention.

Vérifier l'état de sa toiture et l'entretenir

Vérifier l’état de sa toiture et l’entretenir

Le froid et l’humidité se glissent aisément au travers d’une toiture en mauvais état. Le toit est même l’un des posts qui engendre la plus importante déperdition de chaleur dans un logement.

Faites donc vérifier l’état de la toiture à intervalles réguliers. Attention, cette opération risquée ne peut être menée que par un professionnel.

Celui-ci est en mesure de repérer les éventuels problèmes devant être réglés rapidement. Il peut également se charger de l’entretien de routine du toit et en premier lieu : vider et nettoyer les gouttières (lorsqu’elles sont bouchées, les gouttières peuvent refouler l’eau de pluie sous la toiture).

En procédant ainsi, vous vous éviterez le désagrément de réparations d’urgence menées au plus froid de l’hiver en cas de problème grave.

Faire entretenir sa VMC

Faire entretenir sa VMC

La VMC permet à votre logement de respirer. Dissimulée dans les combles de la maison, elle permet d’en renouveler l’air et de rejeter vers l’extérieur l’humidité ambiante.

Au regard de son importance, on comprend qu’il faille prendre soin de l’entretenir. Avant la saison hivernale, pensez donc à nettoyer les bouches de votre VMC et à tester leur bon fonctionnement.

Si vous constatez une anomalie, contacter un électricien afin de la faire réparer ou remplacer.

Bon à savoir : vous constatez des problèmes d’humidités dans votre logement ? Votre VMC est sans doute défectueuse.

Opter pour un absorbeur d’humidité

Opter pour un absorbeur d’humidité

Un logement humide est aussi très inconfortable et peut subir d’importants dégâts, sans parler de l’impact sur la santé des habitants.

Lorsque le problème est dû à la présence excessive d’humidité dans l’air ambiant, il est possible de vous équiper d’un déshumidificateur d’air afin d’y remédier.

Lorsque le problème vient de remontées capillaires, le problème est bien plus grave et requiert l’intervention de professionnels.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison