Meilleure scie à chantourner manuelle

Idéale pour les petits travaux de précision, la scie à chantourner manuelle est l’outil incontournable pour réaliser des pièces de maquette, du modélisme ou encore des travaux de loisirs créatifs. Nous allons voir son fonctionnement, comment choisir la lame la plus adaptée, les différentes marques et les prix pratiqués pour s’équiper d’une scie à chantourner à main.

Choix d’une scie à chantourner manuelle

Pour quelles utilisations ?

La scie à chantourner manuelle est une scie très légère constituée d’un cadre en forme de U ou col de cygne, d’une lame très fine, d’une poignée ergonomique et de deux écrous qui viennent fixer la lame au cadre. Elle permet de réaliser des sciages droits et en courbe sur de faibles épaisseurs, maximum 2.5 cm. Elle offre un travail de précision lors de découpes complexes et nécessite une certaine dextérité dans le geste. La scie à chantourner manuelle s’utilise sur le bois avant tout, mais elle peut aussi tout à fait être employée pour des découpes dans des pièces métalliques et plastiques de faibles épaisseurs.

Bricolage et réalisations possibles avec une scie à chantourner

La scie à chantourner est l’outil de prédilection pour des travaux de marqueterie, de maquettes et de lutherie. Elle est idéale pour la confection de formes complexes, de découpes intérieures, mais aussi pour réaliser des courbes serrées. Elle est aussi largement utilisée pour de fins travaux de loisirs créatifs en tout genre.

quelle scie à chantourner choisir

Prix d’une scie à chantourner manuelle

Il faut compter entre 10 et 30 euros pour s’équiper d’une scie à chantourner à main. La différence de prix s’explique selon les marques, les matériaux qui la constituent et la présence d’une ou plusieurs lames.

Les marques les plus vendues : Stanley, Peugeot

Parmi les scies à chantourner manuelles, on retrouve les marques les plus populaires pour ce type de produit : Stanley, Peugeot, Draper, Bahco ou encore Avit.

Comment se servir d’une scie manuelle ?

Quelques précautions sont à prendre si on a pas l’habitude de manier ce type d’outils, pour avoir des résultats net et précis.

Comment monter une lame de scie à chantourner ?

Pour monter la lame d’une scie à chantourner manuelle, c’est très simple, il suffit d’insérer la lame dans les deux ergots prévus à cet effet et de visser les deux écrous. Le remplacement de la lame est très rapide, il peut être intéressant de disposer de plusieurs lames en cas de casse pour ne pas être stoppé dans son travail.

Comment utiliser une scie à chantourner manuelle ou comment couper des formes en bois ?

Pour commencer, il est important de serrer la pièce à travailler dans un étau pour un travail de grande précision et de conserver des gestes légers.

Pour un sciage droit, comme avec toute scie manuelle, sciez en poussant vers l’avant sur la ligne de repère, pour tracer un premier sillon puis réalisez des mouvements réguliers d’arrière en avant sans trop forcer sur la lame qui risquerait de casser. Restez toujours face à votre travail en alignement avec le centre du torse en maintenant fermement la poignée de la scie.

Pour un sciage en courbe, inclinez le cadre de la scie à gauche ou à droite pour suivre le tracé que vous aurez effectué auparavant. La poignée fuselée permet une excellente maniabilité de l’outil.

Pour un sciage à l’intérieur de votre pièce de bois, percez un trou à la perceuse à l’endroit ou se trouvera le point de départ de votre découpe. Puis, décrochez la lame de scie, faites-la passer à l’intérieur de la pièce de bois et refixez la lame. Vous pourrez ainsi réaliser une forme à l’intérieur de votre planchette de bois, même si celle-ci est éloignée des bords.

guide scie à chantourner à main

Les accessoires pour scie à chantourner à main

Selon le type de réalisation souhaité, différentes lames existent.

Lame de scie à chantourner manuelle : comment la choisir ?

Afin de vous équiper au mieux, vérifier la compatibilité de la lame avec le matériau à couper et suivant l’emmanchement à ergots ou sans ergots. Le choix de la lame va aussi dépendre du matériau à couper. Certaines lames sont polyvalentes et d’autres sont plus spécifiques et font la différence pour le bois, l’aluminium, l’acier plat, le cuivre, le PVC ou le plastique.

Le type de denture, le nombre de dents et l’épaisseur de la lame peuvent aussi avoir une incidence sur votre travail. Il existe les lames à dents régulières (les plus courantes), les lames en spirale (coupe de cercles et courbes), les lames à denture double, les lames à denture inversée (idéales pour couper du contreplaqué), les lames à denture couronne. Référez-vous aux instructions des constructeurs pour un travail optimal.

Les outils associés pour travailler précisément et en toute sécurité

Il est utile de s’équiper de certains outils pour faciliter le chantournage et obtenir des finitions optimales : un étau, une équerre de menuisier et des gants anti-coupure assez fins.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison