Motoculture : mieux comprendre le rôle du carburateur

Le carburateur représente un élément incontournable des moteurs à essence de motoculteur. Il a pour principal rôle d’assurer un mélange air/essence respectant un dosage assez précis. Le but étant d’enclencher l’exposition qui mettra en marche le cylindre du moteur et maintiendra la combustion interne. Les performances et la consommation du motoculteur sont étroitement liées au bon fonctionnement et aux réglages de votre carburateur. On vous dit tout sur le rôle du carburateur de votre motoculteur.

Fonctionnement du carburateur

Les motoculteurs sont dotés d’un carburateur dont le fonctionnement est assez simple. Dès que le lanceur est actionné, le moteur crée une aspiration qui entraîne l’arrivée de l’essence à l’intérieur de la cuve et fait entrer l’air dans le carburateur. Grâce à une aiguille qui enclenche l’ouverture ou la fermeture de l’arrivée de l’essence, le flotteur régule le niveau d’essence envoyée dans la cuve. Quant au débit d’air, sa régulation est effectuée par le volet de gaz commandé par l’accélérateur.

Le corps du carburateur au sein duquel circule l’air se compose d’un étranglement dont le rôle est d’augmenter considérablement la vitesse de circulation de cet air. Cela se traduit par un phénomène appelé « effet venturi ». Le gicleur principal vaporise ensuite de l’essence dans l’air en fines gouttelettes qui se mélangent à celui-ci, formant ainsi le mélange détonant qui est aspiré par le moteur à l’intérieur de la chambre de combustion. La quantité d’essence vaporisée par le gicleur principal varie en fonction du volume d’air aspiré.

En dehors du volet de gaz, le carburateur de la machine dispose aussi d’un volet de starter. Ce dernier permet de modérer le débit d’air que le moteur aspire, une action particulièrement utile dans le cas d’un démarrage à froid. Par ailleurs, outre le gicleur principal d’essence, le carburateur est aussi équipé d’un gicleur de ralenti. Ce dernier sert à alimenter en permanence le moteur en essence (en faible quantité fixe) lorsque celui-ci fonctionne au ralenti.

Vous l’aurez compris, le carburateur est un élément essentiel pour le bon fonctionnement du moteur. Lorsqu’il est mal conçu ou présente des défaillances, cela altère considérablement les performances de votre appareil. C’est pourquoi nous vous recommandons d’opter pour un carburateur de qualité. Par exemple, un carburateur de marque Briggs et Stratton vous garantit de très bonnes performances.

Carburateur motoculteur

Remplacement du carburateur d’un motoculteur

Le carburateur d’un motoculteur peut rencontrer des problèmes. Lorsqu’il est mal réglé ou mal entretenu, il est possible que l’accessoire tombe en panne. Malheureusement, dans certains cas, le problème est irréparable, ce qui implique que l’équipement doit être remplacé. Cette opération requiert un retrait temporaire de certains éléments comme le réservoir d’essence, le silencieux, la jauge, l’admission du carburateur ainsi que le filtre à air. Très simple, le changement de carburateur peut se faire sans l’intervention d’un expert, d’autant plus que vous n’aurez pas besoin d’utiliser d’outils spéciaux. Toutefois, si vous ne souhaitez pas réaliser cette tâche, la solution la plus simple est de faire appel à un professionnel.

La première des choses à faire pour démonter le carburateur est de mettre la machine à l’arrêt. Dans le cas d’une tondeuse, commencez par démonter le silencieux qui se trouve en dessous du moteur du côté gauche. Servez-vous d’une clé à douille pour retirer les boulons. Retirez ensuite la jauge du réservoir de votre machine. À nouveau, utilisez une clé à douille, pour enlever les trois boulons avant de faire glisser le réservoir en vous assurant que celui-ci est orienté latéralement, le but étant d’éviter que le contenu se renverse. Une fois le moteur retiré, vous pouvez facilement apercevoir et reconnaître le carburateur. L’un de ses côtés se présente en forme de cuvette. À l’aide d’un tournevis cruciforme, enlevez les deux vis qui relient la prise de carburateur au bloc moteur.

Vous trouverez sur le bloc moteur les tiges de commande de gaz. Glissez-les sur le bloc et faites sortir le filtre à air. Ce dernier se trouve juste du côté arrière de l’admission du carburateur. Une fois le filtre à air retiré, décollez la prise du bloc moteur. Utilisez la clé à douille pour dévisser l’écrou se trouvant sur la partie inférieure de votre carburateur. L’écrou se situe tout juste en bas de la soupape à pointeau au fond de la cuvette. Retirez maintenant le carburateur détérioré puis installez le nouveau.

Toujours en utilisant la clé à douille, fixez-le en utilisant l’écrou de l’ancienne cuvette. Connectez l’admission à la cuve de votre nouveau carburateur en utilisant les vis ayant été retirées plus tôt de la prise. Servez-vous des vis cruciformes que vous aviez retirées au préalable pour relier à nouveau la prise de carburateur au bloc moteur. Replacez le filtre à air et le réservoir puis fixez-le avec les trois boulons retirés au début. Pour finir, remettez en place la jauge et le silencieux.

Le remplacement d’un carburateur peut sembler a priori complexe, mais il s’agit d’une tâche plutôt simple à réaliser. Il suffit de suivre chaque étape et de faire attention.

Quelques marques de carburateur pour motoculteur

De nombreux constructeurs sont spécialisés dans la construction de tracteur de pelouse, de tondeuse de gazon, de tronçonneuse ou encore de débroussailleuse. Ainsi, une longue liste de marques apparaît lorsque l’on parle de carburateur pour motoculteur. Voici quelques marques de référence dans ce secteur qui sont connues pour la qualité, la résistance et les performances de leurs réalisations.

Carburateur Autoportée

Alko

Créée en 1931, la marque Alko est l’une des références dans le monde de la motoculture. Elle est connue pour avoir conçu une très grande variété d’appareils servant aussi bien dans le secteur du jardinage que dans celui de l’automobile et de la technique de l’air, trois branches d’activité dans lesquelles elle évolue. Fiabilité, résistance et qualité sont les maîtres mots de cette marque allemande. Elle conçoit des tondeuses à gaz, des autoportées, des tailles haie, débroussailleuses, tronçonneuses, des pompes à eau ainsi qu’une panoplie de pièces détachées. Les carburateurs proposés par ce fabricant sont de qualité.

Alpina

Créée en 1965, Alpina est aussi une marque allemande très connue dans le domaine de la motoculture. Elle est spécialisée dans la conception de débroussailleuses, de robots, de taille-haies, de tondeuses et de tronçonneuses. Ses conceptions sont de qualité et si vous recherchez une pièce détachée de cette marque, comme un carburateur par exemple, vous en trouverez sur des sites spécialisés. Avec plus d’une cinquantaine d’années d’expérience, cette marque fait beaucoup parler d’elle par la performance de ses appareils.

Atco

Comme Alpina ou Alko, Atco fait partie des plus grandes marques concevant des équipements de motoculture, en l’occurrence des autoportées. Les pièces détachées de ses appareils, le carburateur y compris, sont disponibles à l’achat. Certains sites spécialisés dans la vente de pièces détachées en proposent.

Bestgreen

Il est difficile d’énumérer les références en matière de motoculture sans parler de la marque de Bricomarché Bestgreen. En plus de proposer des appareils fiables, cette marque vous fait profiter d’un rapport qualité-prix très intéressant. Tondeuse, tronçonneuse, taille-haie, débroussailleuse, le constructeur conçoit et met sur le marché une panoplie d’appareils.

En plus des différentes marques énumérées, plusieurs autres constructeurs sont connus dans ce domaine. C’est le cas de Briggs & Stratton, Black Line, Castelgarden, Castor, Colombia ou encore Kawasaki. Chacun de ces fabricants propose des carburateurs résistants et durables.

Comment identifier une panne de carburateur ?

Certains signes permettent d’identifier facilement une panne de carburateur. Par exemple, lorsque le moteur de votre machine ne démarre pas, il y a de fortes chances que le problème se situe au niveau du carburateur. Cela est généralement dû au fait que le pointeau d’alimentation (en essence) ne fonctionne pas comme il se doit. Le moteur n’étant pas bien alimenté, le démarrage devient plus compliqué. Dans la plupart des cas, il suffit d’un petit réglage pour résoudre le problème. De même, il peut arriver que le flotteur soit trop bas ou alors que le gicleur soit bouché. Cela appauvrit le mélange, ce qui conduit à la mauvaise alimentation du moteur. Conséquence, celui-ci a des difficultés à démarrer.

Si votre moteur refuse d’accélérer, vous pouvez regarder du côté du carburateur. Aussi, si le moteur manque de puissance ou s’il fume beaucoup ; et si, après quelques réglages, vous ne parvenez pas à résoudre le problème, n’hésitez pas à vous orienter vers un professionnel. Celui-ci saura détecter plus facilement la panne et corriger le problème.

Enfin, pour éviter des pannes régulières, nous vous conseillons de respecter certaines règles, à commencer par la qualité de l’essence utilisée. Assurez-vous toujours d’utiliser un carburant récent et ayant été bien conservé. Cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de carburants modernes contenant des bioéthanols. Aussi, il est important de nettoyer régulièrement le carburateur de votre engin. C’est une opération qui ne nécessite pas forcément le démontage du carburateur. Il suffit d’utiliser des nettoyants de carburateur qui se présentent sous plusieurs formes. À noter que sans connaissances mécaniques, il est fortement déconseillé d’ouvrir un carburateur. L’idéal, dans ce cas, est de contacter un professionnel.

Je me suis passionné au bricolage et travaux en tout genre dès mon plus jeune âge. Aujourd'hui âgé de plus de cinquante ans, j'ai envie de partager mes connaissance en entretien de la maison du jardin et du bricolage au plus grand nombre. Je suis fier d'être l'auteur principal de abctravaux.org

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison