Peinture de toiture : les facteurs clés pour bien la choisir

L’apparence de la toiture est forcément importante, elle contribue significativement au style général d’une habitation. Cela étant, sa teinte ne doit pas retenir votre attention de prime abord, comme nous allons vous le démontrer.

La peinture classique

On trouve principalement dans le commerce trois types de peintures de toiture. Il s’agit tout d’abord de la peinture polyuréthane, parfaitement indiquée pour les toits plats comme les toits-terrasses. Celle-ci est notamment caractérisée par son excellent pouvoir couvrant. Ensuite, vous êtes susceptible de recourir à une peinture acrylique, très répandue et qui a l’avantage de ne pas générer d’odeurs. Sont par ailleurs proposés aux propriétaires les vernis incolores, qui permettent de préserver la couleur originelle de leur couverture. L’inconvénient majeur des peintures dites classiques réside dans leur incapacité à préserver durablement la toiture. L’effet imperméabilisant occasionné par leur couche filmogène empêche l’air de passer. De plus, ce type de peinture est fréquemment à l’origine d’infiltration d’eau.

Les bénéfices apportés par l’hydrofuge

Une alternative particulièrement attractive séduit de plus en plus de Français, il s’agit de la peinture hydrofuge.

Éviter la formation de mousse

En premier lieu, un traitement de cette nature présente une fonction anti-mousse et il fait office de rempart contre l’eau susceptible de s’infiltrer. Comment fonctionne ce revêtement ? Une fois appliquée, cette peinture pour la toiture a l’avantage de colmater les fissures et diverses aspérités de la surface.

Non seulement le matériau respire, mais il voit sa résistance s’accentuer. Ce n’est pas du luxe en particulier pour les habitations localisées dans des régions soumises régulièrement aux précipitations, au gel ou encore au vent. En outre, l’hydrofuge convient à tous les matériaux de couverture : toit en béton, tuiles, ardoise, etc.

peinture de toiture les facteurs cles pour bien la choisir

Un produit autonettoyant

Inexorablement, les poussières et toutes sortes d’impuretés s’installent sur la couverture si vous vous affranchissez de recourir à de tels traitements, un phénomène qui peut aboutir à la formation de mousses et de champignons. Parmi les hydrofuges disponibles sur internet et en magasin, vous avez le choix entre un produit incolore et la peinture hydrofuge colorée. Les deux vous préserveront de ces désagréments, sans oublier qu’ils sont autonettoyants et s’illustrent également par leur effet déperlant. L’hydrofuge incolore a la particularité de conserver l’aspect originel des tuiles en terre cuite et des ardoises, c’est pourquoi nous vous conseillons ce produit si vous êtes concerné par l’une de ces couvertures.

Quelle couleur pour ma peinture de toiture ?

Afin de conserver une certaine harmonisation architecturale, les communes définissent généralement les coloris que les propriétaires sont autorisés à choisir pour leurs toitures et leurs façades. Si la teinte pour laquelle vous optez n’est pas conforme au Plan Local d’Urbanisme, votre permis de construire peut tout simplement être refusé. Dans le nord, les tonalités rouges sont à privilégier, tandis qu’en Provence, ce sont les teintes grises et bleues qui sont plébiscitées, elles font écho aux nombreuses toitures recouvertes d’ardoises. Dans le sud-ouest, le brun et le rouge font fureur, mais pas uniquement ! En effet, les coloris paille et crème habillent aussi les toitures de nombreuses habitations. Enfin, si vous résidez en Bretagne, vous pouvez constater que les toitures sont principalement grises.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison