Prix d’un architecte

Recourir aux services d’un architecte est devenu obligatoire dans certains cas spécifiques et ce depuis le 1er mars 2017. En effet, cette obligation s’applique à toute construction à usage non agricole dont la surface au plancher dépasse les 150 m².

Choisir son architecte n’est toutefois pas une mince affaire. Il est d’ailleurs bien utile de se renseigner sur le juste prix des prestations de cette catégorie de professionnels afin de s’assurer d’employer un architecte compétent.

Notons toutefois que les architectes ont eux-mêmes des difficultés à fixer leurs prix, en raison des imprévus fréquents liés à la mise en oeuvre des travaux.

Quelle méthode de calcul est employée par les architectes pour fixer leurs prix ? Quel est le prix minimal d’un architecte sur un projet de construction ou de rénovation ? Le professionnel est-il en droit de modifier ses honoraires au cours des travaux ?

Autant de questions auxquelles nous apportons une réponse dans ce guide ABC Travaux.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Prix d'un architecte

Tableau récapitulatif des prix d’un architecte

Montant total HT des travauxPrix minimum*Prix maximum*
30 000 € à 100 000 €3 900 €15 000 €
100 000 € à 150 000 €11 000 €18 000 €
150 000 € à 250 000 €15 000 €27 500 €
Plus de 250 000 €à partir de 20 000 €

*Prix estimatifs fournis à titre indicatif et sans valeur contractuelle.

Le prix d'un architecte en fonction du coût total des travaux

Les facteurs de fluctuation des prix d’un architecte

Sachez qu’un architecte est libre de fixer ses prix selon son bon vouloir. De fait, pour un même projet, le montant des honoraires pourra beaucoup fluctuer d’un architecte à l’autre.

Le prix global des prestations d’un architecte est toutefois toujours fixé en fonction des trois critères suivants :

  1. le montant total de vos travaux,
  2. la complexité de votre projet,
  3. la durée de la mission de votre architecte.

En règle générale, les architectes fixent le montant de leurs honoraires en appliquant un certain pourcentage au montant total des travaux envisagés. Généralement, plus le coût total du chantier est élevé, plus le pourcentage prélevé par l’architecte est bas. Bien évidemment, même s’il pratique un taux décroissant, le montant des honoraires de votre architecte sera plus élevé pour un projet de grande envergure.

En moyenne on estime ce pourcentage comme suit :

  • Projet entre 30 000 € à 100 000 € : 13 à 15 %
  • Travaux entre 100 000 € à 150 000 € : 12 %
  • Projet entre 150 000 € à 250 000 € : 10 à 11 %
  • Travaux estimés à plus de 250 000 € : 8 à 9 %

Le pourcentage appliqué par l’architecte fluctue du minimum au maximum en fonction des difficultés représentées par la conception et la mise en œuvre de votre projet d’architecture. De fait, le prix du professionnel ne sera pas le même selon que votre projet entre dans la catégorie des projets d’architectures simples, complexes ou inhabituels.

Au moment de calculer ses honoraires, l’architecte prend également en compte la durée de son intervention. Ainsi, plus votre projet d’architecture est long (ce qui est généralement lié à sa difficulté) plus le prix de l’architecte est élevé.

Les différentes méthodes de facturation d’un architecte

Afin de négocier au mieux les prix de votre architecte, vous êtes tout à fait en droit de lui demander les détails de la méthode de calcul de ses honoraires. Notons ici qu’il existe quatre méthodes différentes pour un architecte de calculer le prix de son intervention, à savoir :

  • le prix au pourcentage (méthode la plus fréquente),
  • le forfait,
  • la vacation horaire,
  • le prix au mètre carré (méthode la plus rare).

Le prix au pourcentage d'un architecte

Le prix au pourcentage d’un architecte

Comme nous l’avons vu précédemment, les architectes calculent généralement leurs honoraires en prélevant un pourcentage du coût global du projet. Il se base pour cela dans la plupart des cas sur le montant du contrat délivré par l’entreprise en charge de la mise en oeuvre. Les honoraires sont alors généralement compris entre 8 et 15 % du prix total des travaux.

Bon à savoir : les taux appliqués par les architectes sont généralement plus élevés pour les projets de rénovation et de transformation et plus bas pour les projets de construction. En effet, les prestations de l’architecte seront plus nombreuses dans le cadre d’une rénovation.

Les taux moyens appliqués par les architectes sont estimés comme suit :

  • taux entre 8 et 12 % du coût total des travaux pour un projet de construction,
  • entre 12 et 15 % du prix global des travaux pour un projet de rénovation,
  • entre 7 et 12 % du coût total des travaux pour une mission de maître d’ouvrage,
  • taux entre 8 et 12 % du prix global des travaux pour une mission d’architecte d’intérieur,
  • entre 8 et 12 % du coût total des travaux pour une intervention en tant qu’économiste de la construction,
  • entre 10 et 15 % du prix global des travaux pour une mission de décorateur,
  • taux entre 1,5 et 4 % du coût de l’habitation pour l’établissement d’un plan de maison.

Des forfaits supplémentaires sont à prévoir en cas de missions annexes comme l’établissement d’un plan de situation ou un relevé de mesurage. Des frais administratifs peuvent également figurer sur le devis et la facturation de votre architecte.

Le prix forfaitaire d’un architecte

La facturation forfaitaire est utilisée la plupart du temps lorsque le projet concerne une construction dont la surface est inférieure à 170 m².

Le prix forfaitaire s’applique à chacune des tâches confiées à l’architecte. Toutefois, cette méthode de calcul n’est employée que très rarement. En effet, les missions de l’architecte doivent être précises et parfaitement définies pour que le professionnel puisse ici établir ses honoraires. En fonction du projet, décortiquer les interventions de l’architecte peut en effet s’avérer long et laborieux.

Tarif sur vacation horaire d'un architecte

Le tarif sur vacation horaire d’un architecte

Le tarif sur vacation horaire signifie que votre architecte établit sa facturation en fonction du temps qu’il devra passer à gérer votre projet. Il est alors essentiel pour vous d’obtenir son taux horaire à l’avance. Ce type de facturation est très risquée pour vous, car vous n’êtes jamais réellement certain de la durée que prendront réellement vos travaux.

Sachez qu’en moyenne, le taux horaire d’un architecte est compris entre 60 € et 140 € de l’heure (HT). Acceptez ce type de méthode de facturation seulement si la mission confiée à l’architecte doit être de courte durée.

Attention : les prix annoncés sont généralement présentés hors taxe. Prévoyez donc un taux de TVA à 20 % (en projet neuf) ou de 10 % (en projet de rénovation). Sachez enfin que certains travaux de rénovation énergétique peuvent bénéficier d’une TVA de 5,5 %.

Le prix d'un architecte au m²

Le prix d’un architecte au m²

Sachez qu’il est extrêmement rare qu’un architecte choisisse de facturer ses prestations en fonction de la surface totale de votre projet. Il vous est toutefois possible d’estimer ses honoraires en vous basant sur le coût des travaux au m².

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

L’augmentation des honoraires d’un architecte est elle légale ?

La réponse est oui, un architecte est tout à fait en droit d’augmenter ses honoraires au cours des travaux, mais uniquement sous trois conditions bien précises.

  1. Vous décidez de confier à votre architecte de nouvelles missions en cours d’exécution ou à la fin de votre projet. En toute logique, au regard de ces nouvelles prestations imprévues, le professionnel est en droit d’augmenter le prix de son intervention proportionnellement aux interventions supplémentaires demandées. Vous devrez alors signer un avenant ou un nouveau contrat avec votre architecte. Celui-ci devra décrire de manière très explicite les nouvelles missions et leurs prix.
  2. Votre projet initial connait des modifications. Sachez qu’un projet d’architecture doit toujours être arrêté avant que ne débutent les travaux. Si vous souhaitez apporter des modifications en cours de mise en oeuvre, l’établissement des nouveaux plans et constructions nécessiteront une révision des prix de l’architecte et un avenant à son contrat.
  3. Le prix global des travaux est finalement plus élevé que prévu. Votre architecte est alors en droit d’ajuster ses prix en fonction de cette marge de tolérance. Dans ce cas, la marge de tolérance est de 10 %. De fait, le prix d’intervention de votre architecte est réellement et définitivement fixé une fois que le coût total de votre projet d’architecture est confirmé à 100 %, soit à la fin du chantier.

Trouver un architecte pour un projet de rénovation ou de construction

Le prix d’un architecte pèse parfois lourd dans le budget d’un chantier. Sachez que les honoraires moyens d’un bon architecte se situent généralement entre 9 et 12 % du coût total hors taxe des travaux. Choisissez donc de préférence un professionnel dont les tarifs se situent dans cette tranche. En effet, des prix défiant toute concurrence ne vous garantissent pas d’un travail bien fait.

Assurez-vous d’engager un architecte qui profite d’une expérience avérée. En effet, celui-ci doit impérativement être au fait des dernières réglementations en vigueur (et notamment les RT2012 et RT2020). D’autant que votre intervenant doit également s’assurer que votre chantier respecte bien votre Plan Local d’Urbanisme.

La meilleure solution pour trouver un bon architecte proposant un prix accessible est ici de faire établir plusieurs devis à plusieurs professionnels différents. Pour ce faire, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de demande de devis disponible sur ce site.

Avant de vous engager avec un architecte pour vos projets de construction ou de rénovation, prenez donc le temps de comparer les propositions tarifaires qui vous ont été transmises. En comparant les différentes offres vous éviterez les mauvaises surprises en découvrant le montant de la facturation de votre architecte et vous pourrez en limiter les frais.

Enfin, au moment de choisir votre intervenant, veillez à ce qu’il soit inscrit à l’Ordre des Architectes. Cette donnée est primordiale afin de vous protéger en cas de réclamations suite à un litige avec le professionnel engagé.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison