Prix d’un chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est une alternative efficace au chauffe-eau électrique classique qui permet de produire suffisamment d’eau chaude pour un foyer tout en utilisant une énergie renouvelable.

Son installation a donc pour but de réduire la consommation énergétique globale d’un logement et de réaliser des économies sur vos factures d’énergie.

Cependant, le prix d’un chauffe-eau solaire est relativement élevé et peut beaucoup fluctuer d’un modèle à l’autre. La solution reste toutefois rentable, notamment grâce aux aides permises par la nouvelle loi de transition énergétique.

ABC Travaux met à votre disposition le guide qui suit afin de vous aider à estimer le prix de votre futur chauffe-eau solaire.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Prix d’un chauffe-eau solaire

Tableau comparatif des prix d’un chauffe-eau solaire

Type de chauffe-eauPrix minimum*Tarif maximum*
Chauffe-eau solaire monobloc1 000 €1 500 €
Chauffe-eau solaire thermosiphon930 €2 000 €
Chauffe-eau solaire à circulation forcée2 500 €5 000 €
Chauffe-eau solaire auto-vidange4 000 €5 000 €
PrestationTarif minimum*Prix maximum*
Prix d’installation d’un chauffe-eau solaire300 €600 €

*Prix donnés à titre indicatif, sans valeur contractuelle. Les tarifs spécifiés dans ce guide sont basés sur un comparatif des prix généralement constatés.

Les modèles de chauffe-eau solaire et leurs prix

Prix d’un chauffe-eau solaire monobloc

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire monobloc ?

Comme son nom le laisse deviner, le chauffe-eau solaire monobloc se compose, en un seul tenant, d’un panneau solaire et d’un ballon d’eau chaude. Dans la grande majorité des cas, le cumulus est installé au-dessus du panneau. Cet équipement représente est à ce jour le modèle de chauffe-eau solaire le plus simple qui soit.

Ici, l’eau chaude circule directement à travers les circuits du panneau solaire. Elle est ainsi chauffée par les rayons du soleil qui la rendent également moins dense et lui permettent ainsi de remonter vers le cumulus.

Le chauffe-eau solaire monobloc est une solution efficace qui peut être envisagée dans n’importe quelle maison individuelle, en complément d’une autre source d’eau chaude.

En moyenne, on estime que le prix d’un chauffe-eau solaire monobloc fluctue entre 1000 € et 1 500 €.

Prix d’un chauffe-eau solaire thermosiphon

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire thermosiphon ?

Le chauffe-eau solaire thermosiphon se divise en deux équipements distincts, le cumulus d’un côté et les panneaux solaires de l’autre. Ce type d’équipement est tout indiqué pour les logements qui profitent d’une toiture large. L’installation de ce modèle de chauffe-eau solaire s’avère toutefois plus complexe que celle d’un équipement monobloc.

La circulation du liquide caloporteur entre les panneaux solaires et le cumulus est permise par la différence de températures qui subsiste entre les deux équipements. En effet, le processus de thermosiphon fonctionne grâce au fait qu’une eau réchauffée est bien plus légère qu’une eau froide. Une fois chaude, l’eau remonte donc vers le ballon et y remplace l’eau froide. Cette dernière, puisqu’elle est plus lourde, va à son tour descendre vers les panneaux solaires pour y être réchauffée.

En moyenne, on estime que le prix d’un chauffe-eau solaire thermosiphon oscille entre 930 € et 2 000 €.

Prix d’un chauffe-eau solaire à circulation forcée

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire à circulation forcée ?

Là-encore, le chauffe-eau solaire est composé de deux éléments distincts : le ballon d’eau chaude et les panneaux solaires dans lesquels circule le liquide caloporteur. C’est ce dernier qui capte et redistribue la chaleur du soleil à l’eau.

La liaison entre les deux composants du chauffe-eau (cumulus et panneaux) est ici permise par une pompe connectée au régulateur de l’appareil. Ce dernier entraîne le liquide caloporteur afin qu’il circule à une fréquence et à une vitesse nécessaires au bon fonctionnement du chauffe-eau.

En moyenne, on estime que le prix d’un chauffe-eau solaire à circulation forcée oscille entre 2 500 € et 5 000 €.

Prix d’un chauffe-eau solaire autovidangeable

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire auto-vidangeable ?

Avec ce type d’équipement, seuls les panneaux solaires sont posés sur le toit de l’habitation. Le ballon est quant à lui installé en contrebas.

Lorsqu’il ne fonctionne pas, le chauffe-eau solaire auto-vidangeable (ou drain back) se vide de manière automatique. En l’absence de rayonnement solaire, la circulation habituelle entre les panneaux et le cumulus est stoppée et la fonction de vidange est activée. Le mécanisme fonctionne également dans l’autre sens, puisque la circulation du fluide caloporteur reprend d’elle-même aux premiers rayons du soleil.

Très avantageux, ce procédé permet notamment de limiter les risques de gel à l’intérieur des circuits du chauffe-eau solaire.

Un mécanisme de sécurité qui a toutefois un coût important puisque le prix d’un chauffe-eau solaire auto-vidangeable est généralement compris entre 4 000 € et 5 000 €.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Procéder à l’installation d’un chauffe-eau solaire

Pour commencer, le choix de l’emplacement de votre futur chauffe-eau solaire est primordial. En effet, celui-ci a une incidence directe sur le rendement de l’appareil. De plus, s’il est évident que l’installation de ce type d’équipement est tout indiqué dans les régions ensoleillées, les autres secteurs peuvent aussi y prétendre.

Effectivement, une bonne orientation des panneaux peut compenser un ensoleillement moindre. Pour cela, l’orientation du capteur de l’appareil doit être bien réfléchi et l’espace doit être parfaitement dégagé afin que la surface vitrée de l’équipement profite d’un maximum de chaleur. Dans l’idéal, on installe le chauffe-eau solaire sur un toit muni d’une pente orientée plein sud et présentant une inclinaison de 45°.

L’emplacement doit également fournir un espace suffisant pour accueillir les capteurs thermiques de l’équipement solaire qui présentent une surface comprise entre 3 m² et 5 m².

Prix d’installation d'un chauffe-eau solaire

Prix de pose d’un chauffe-eau solaire

Comme nous l’avons vu, tous les chauffes-eau solaires ne fonctionnent pas de la même façon et leur installation peut s’avérer plus ou moins complexe à mener.

Les équipements solaires font l’objet de raccordements très spécifiques, venant s’additionner aux raccordements classiques d’un chauffe-eau (arrivées d’eau et d’énergie). Dans certains cas, l’installation d’une extension de plomberie est même à prévoir.

Dans tous les cas, l’installation de ce type d’appareils nécessite une intervention depuis le toit de votre logement. En raison de cette intervention à risque et de la complexité de fonctionnement du chauffe-eau solaire, il est exclu de procéder soi-même à l’installation.

Le savoir-faire d’un l’installateur professionnel est ici tout à fait nécessaire. Ce dernier procédera aux travaux dans les règles de l’art et vous garantira une installation parfaitement sécurisée (tant pour vous que pour votre logement).

En moyenne, le prix d’installation d’un chauffe-eau solaire oscille entre 300 € et 600 € en fonction du modèle et du professionnel contacté.

Trouver un professionnel pour installer un chauffe-eau solaire

La popularité du chauffe-eau solaire va en grandissant. Afin de répondre à des demandes toujours plus nombreuses, de nombreux professionnels se sont spécialisés dans l’installation de ce type d’appareils. Mais parmi cette multitude d’artisans, tous ne proposent pas les mêmes prix, ni la même qualité de service.

Afin de vous y retrouver, rien n’est plus efficace que d’effectuer plusieurs demandes de devis auprès de plusieurs artisans. En comparant les propositions tarifaires de chaque prestataire, vous pourrez plus facilement vous faire une idée du prix juste de votre projet.

Notez qu’un bon professionnel doit être en mesure de vous proposer un accompagnement personnalisé afin de vous aider à acquérir le chauffe-eau solaire le plus en adéquation avec votre besoin et votre budget.

Estimation de la durée d’installation d’un chauffe-eau solaire

L’installation d’un chauffe-eau solaire fait l’objet de plusieurs étapes consécutives qui influent toutes sur sa durée de pose globale :

  1. installation des panneaux solaires thermiques,
  2. mise en place du circuit de fluide caloporteur,
  3. installation du nouveau ballon d’eau chaude, si nécessaire.

En fonction du modèle de chauffe-eau solaire installé, mais aussi selon la configuration de votre toiture et de votre habitation, ces étapes peuvent varier et prendre plus ou moins temps. En moyenne, l’installation d’un équipement de ce genre prend entre 2 et 3 jours.

Avantages et inconvénients du chauffe-eau solaire

Les avantages du chauffe-eau solaire

Pour commencer, le solaire est une source durable et renouvelable d’énergie qui permet, en outre, de rendre votre logement en partie autonome dans sa production énergétique.

On estime à près de 80% l’économie réalisée sur vos factures d’énergie, grâce à l’utilisation d’un chauffe-eau solaire en complément d’équipements de chauffage fonctionnant au gaz ou au fioul.

Malgré un prix élevé, le chauffe-eau solaire est accessible à de nombreux foyers en raison des aides régionales et des aides de l’État. En effet, il entre directement dans la catégorie des équipements permettant de bénéficier d’un crédit d’impôt.

Les inconvénients du chauffe-eau solaire

Si on le compare aux autres modèles de chauffe-eau présents sur le marché, on comprend que l’équipement solaire fait partie des plus onéreux. Une observation à nuancer en fonction des aides potentiellement octroyées pour l’installation de ce type de produit.

Autre point négatif, l’ajout d’un ballon de stockage isolé est ici nécessaire afin de profiter d’une eau chaude la nuit et le matin. En effet, le chauffe-eau solaire ne fonctionne pas la nuit puisqu’il est alors privé des rayons du soleil.

Votre équipement doit faire l’objet d’une surveillance régulière afin de vous assurer qu’aucune fuite de liquide caloporteur n’est à déplorer. Sans cela, la vitre contenant les capteurs pourrait se ternir, réduisant du même coup l’efficacité de l’équipement.

Travaux similaires :

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison