Quand passer le scarificateur ?

Vous disposez d’un jardin ? C’est un véritable atout de nos jours, alors il ne faut pas oublier de l’entretenir. En effet, pour qu’il soit agréable à voir tout au long de l’année, il faut aussi penser à le scarifier. Pour cela, vous aurez besoin de choisir un scarificateur adapté à la grandeur de votre espace vert et des types de plantes qui s’y trouvent. Mais encore, faut-il savoir quand la scarification serait nécessaire ? Quel serait le bon moment pour passer son scarificateur ?

Un scarificateur : son véritable usage

Avant tout, vous devrez comprendre que le scarificateur, avec bac ramassage ou non, c’est un outil spécialement conçu pour l’entretien de la pelouse. Par scarifier, on entend l’action de griffer sa pelouse. Ce qui signifie que cette machine gratte le sol pour l’aérer. Munie d’un couteau métallique sur l’axe rotatif, la machine va enlever les couches de feutres et de mousses. En effet, ces derniers nuisent à la bonne pousse du gazon.

Vous n’aurez aucun souci à vous faire quant à la racine de votre gazon, étant donné que l’appareil va seulement gratter la partie superficielle du sol. Le passage du scarificateur sur la pelouse de temps en temps s’avère donc indispensable, comme il va éliminer les résidus réduisant la bonne nutrition du gazon. Mais encore, faut-il savoir bien manipuler cette machine qui s’avère indispensable pour avoir une belle pelouse bien verte tout au long de l’année.

Utiliser un scarificateur peut paraître assez simple. Néanmoins, il est nécessaire de connaître ces quelques astuces qui vous permettront de l’utiliser tout en profitant de tous les atouts d’un tel appareil. Ainsi, avant de passer scarificateur, il est important de régler la profondeur de scarification. L’idéal se situant entre 2 et 4 mm.

La meilleure manière de scarifier sa pelouse étant de procéder par passages croisés. De cette manière effectivement, vous n’aurez pas à redoubler de passage pour éliminer toutes les couches de mousse et de feutre engorgeant le bon développement de votre gazon. Voici d’ailleurs le lien vers un comparatif des meilleurs scarificateurs thermiques pour vous aider à faire le bon choix.

Quand passer le scarificateur avis

Scarifier pelouse : choisir parmi les différents types de scarificateurs

Avant de savoir quand scarifier pelouse, il faut savoir comment scarifier sa pelouse. Ainsi, la première chose à connaître, c’est de savoir choisir entre les différents types de scarificateurs. Eh oui, s’il y a le scarificateur manuel, il y a aussi le scarificateur electrique et le scarificateur thermique. Dans sa forme la plus classique, le scarificateur manuel se présente en un râteau.

Mais aujourd’hui, il peut se découvrir dans une structure plus adaptée pour vous faciliter le travail de désherbage dans le jardin. D’ailleurs, il est recommandé de ne l’utiliser que sur une surface de terrain de moins de 100 m². En revanche, si vous disposez d’un plus vaste jardin, entre 100 et 500 m², le scarificateur électrique serait plus adapté. Si vous avez un immense espace vert de plus de 500 m², utilisez un scarificateur thermique.

Avec sa puissance et sa performance, le travail sera plus rapide et moins fatigant. Mais encore, il faut savoir qu’il existe différents types de scarificateurs de pelouse. Parmi les modèles disponibles sur le marché, vous pourrez découvrir les démousseurs. Ils sont munis de plusieurs dents ou de griffes pour mieux gratter le terrain sur une longueur de terrain ne dépassant pas les 300 m.

Ce qui les différencie des véritables scarificateurs, c’est avant tout la puissance. En effet, un scarificateur peut détenir une puissance motrice de 1100 à 1800 watts. Plus encore, ils ne grattent pas seulement la couche superficielle du sol pour l’aération. Mis à part le démoussage et le feutrage, un scarificateur va aussi détruire et ratisser les débris de végétaux et les mauvaises herbes se retrouvant sur votre pelouse. Quels que soient le type et le modèle cependant, lors de votre choix, vous devrez privilégier ceux qui se dotent d’un plus grand nombre de griffes, de dents ou de couteaux.

En effet, plus ils seront nombreux, plus votre scarificateur ou votre démousseur sera plus efficace. Enfin, notez que les lames en acier trempé seront plus résistantes. Quant à la profondeur du travail, une capacité de pénétration de 2,5 à 5 cm serait l’idéal pour une meilleure aération du sol.

Quand passer le scarificateur conseils

Scarifier son jardin : quel serait le meilleur moment ?

Si une tondeuse gazon sert principalement à couper le gazon à la bonne hauteur, le scarificateur, lui, va permettre d’enlever les mauvaises herbes qui dérangent la bonne pousse du gazon. En premier lieu d’ailleurs, le scarificateur va permettre l’aération de la pelouse. Vous pourrez alors vous demander le meilleur moment pour la scarification du jardin. Ce que les experts du jardinage répondent souvent par des saisons, comme en fin d’hiver ou au début du printemps. Ce qui signifie que la bonne période pour scarifier son jardin serait dans les alentours des mois de mars et d’avril.

Deux scarifications par an suffisent pour rendre votre pelouse plus jeune et verte. L’une pourrait s’effectuer au printemps, après les dernières gelées et/ou en automne, avant que les premières gelées ne surviennent, aux mois de septembre et d’octobre. Notons toutefois que, si votre terrain bénéficie d’une exposition en plein soleil, une seule scarification pelouse sera suffisante. Par contre, s’il se trouve dans une zone assez ombragée, les deux scarifications annuelles sont conseillées.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison