Quels matériaux choisir pour isoler une salle de bain ?

La rénovation d’une salle de bain est l’occasion d’améliorer l’isolation de la pièce d’eau afin d’en augmenter son confort d’usage. Une réfection essentielle si votre pièce d’eau est trop humide, trop froide et/ou qu’elle présente beaucoup de condensation.

Mais alors, quels matériaux choisir pour isoler une salle de bain ? ABC Travaux vous propose un tour d’horizon des matériaux isolants disponibles et spécifiques à cet usage.

Pourquoi bien isoler une salle de bain ?

Une salle de bain doit nécessairement être bien isolée afin de chauffer très rapidement. Pour assurer votre confort et éviter de prendre froid, la pièce d’eau doit en outre ne laisser passer aucun courant d’air désagréable.

Elle doit toutefois être bien ventilée afin d’éviter les excès de condensation. De plus, la salle de bain doit être en mesure de supporter les variations de température et d’humidité.

Bon à savoir : les professionnels du bâtiment recommandent de renouveler l’isolation de la salle de bain tous les 25 à 30 ans. Une rénovation menée à l’aide de matériaux modernes et donc qui respectent parfaitement les normes en vigueur.

Quel isolant pour une salle de bain ?

Isoler une salle de bain en optant pour les bons matériaux

Comme nous venons de le voir, l’isolation d’une salle de bain s’impose comme une étape incontournable de vos travaux de rénovation. Encore faut-il choisir les bons matériaux pour mener à bien l’opération.

Dans l’idéal, orientez-vous vers des isolants naturels, plus respectueux de l’environnement que les matériaux synthétiques. Ceux-ci sont toutefois généralement plus onéreux. Vous devrez sans doute composer avec les limites de votre budget.

Quel isolant choisir pour une salle de bain ?

Première étape, choisissez votre matériau isolant. Celui-ci doit :

  • profiter d’excellentes performances thermiques,
  • être en mesure de résister à l’humidité,
  • respirer,
  • s’adapter à votre budget.

Sachez que, quel que soit l’isolant choisit, celui-ci doit impérativement être doublé d’un film pare-vapeur (côté chaud). Ce dernier doit être installé de manière à assurer la parfaite étanchéité de l’ensemble. Il existe du ruban adhésif spécifiquement dévolu à cet usage.

Les matériaux naturels

La fibre de bois et le liège sont deux matériaux naturels parfaitement adaptés à l’isolation d’une pièce humide en raison de leurs performances techniques et de leur parfaite résistance à l’humidité.

Les matériaux économiques

Si votre budget ne vous permet pas d’opter pour un isolant naturel, orientez-vous vers le polystyrène extrudé. Très performant, il s’agit d’un isolant bon marché et adapté aux salles de bains. On peut notamment l’employer pour l’isolation des sols des pièces d’eau.

Bon à savoir : à condition d’être installées par un expert, les laines minérales peuvent également être envisagées pour isoler une salle de bain.

Quels matériau de parement pour isolant de salle de bain ?

Choisir le matériau de parement pour camoufler l’isolation d’une salle de bain

Bien entendu, une fois l’isolant installé, celui-ci doit être camouflé par un parement afin d’assurer l’intégrité esthétique de la salle de bain.

Les matériaux pour doubler l’isolant

  1. Les plaques de plâtre sont idéales pour doubler votre couche d’isolant. En particulier le placo hydro, un matériau qui résiste bien à l’humidité sur le long terme. Attention, s’il est résistant, ce placo n’est toutefois pas du tout étanche et n’a pas pour vocation à étanchéifier l’ensemble.
  2. Le Wedi est un matériau plus moderne, mais aussi plus onéreux, qui peut lui aussi assurer cette fonction de doublage de votre couche isolante.

Les matériaux de parement

Si l’isolant en lui-même doit être choisi avec minutie, c’est aussi le cas du matériau de parement. En effet, ce dernier constitue le tout premier rempart contre l’humidité et les fréquentes fluctuations de température que connaissent toutes les salles de bains.

Deux options sont principalement envisagées dans cette situation, à savoir :

  • le carrelage,
  • la peinture spéciale pièce d’eau.

Quel matériau isolant choisir pour une salle de bain avec chauffage au sol ?

Le chauffage au sol est particulièrement agréable dans une salle de bain et de nombreux particuliers profitent de la rénovation de leur pièce d’eau pour en faire installer un. Mais dans ce cas, la dalle de la salle de bain doit être parfaitement isolée de façon à éviter toutes déperditions de chaleur.

On privilégie généralement ici l’emploi d’un isolant polystyrène, spécifiquement produit pour cet usage. Un matériau qui concentre toutes les conditions techniques nécessaires, et qui peut aisément être fixé au chauffage au sol de la salle de bain.

Isolation et ventilation de la salle de bain

Isoler une salle de bain, c’est aussi prendre en considération la ventilation essentielle de cette pièce. En effet, une pièce d’eau trop bien isolée peut empêcher l’air de circuler convenablement, entraînant une humidité trop élevée et d’importants problèmes de condensation.

Pour remédier au problème, la salle de bain doit être raccordée à la VMC de votre logement. Si celle-ci n’est pas suffisante, vous pouvez vous orienter vers un extracteur d’humidité qui permet d’évacuer l’excédent d’humidité vers l’extérieur.

L’extracteur d’humidité doit être choisi en fonction de ses performances. Dans l’idéal, il doit être puissant et être pourvu d’un détecteur d’humidité pour une mise en route automatiquement.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison