À quelle hauteur doit-on installer un tableau électrique ?

Le tableau électrique est un élément indissociable d’une maison, mais il s’agit également d’un équipement que l’on souhaite le moins visible possible. Pourtant, le tableau électrique se doit d’être accessible à tout moment. Alors, à quelle hauteur doit-on installer un tableau électrique ? Voici les conseils ABC Travaux qui vous permettront de répondre à cette question cruciale.

Qui occupe l’habitation pourvue d’un tableau électrique ?

Dans un premier temps, il est indispensable de répondre à la question suivante : qui occupe les lieux ?

Référez-vous en premier lieu à la norme AFNOR « N FC 15-150 » qui indique à quelle hauteur installer un tableau électrique. Généralement, le tableau sera fixé à une hauteur comprise entre 0.9 m et 1.8 m au-dessus du sol du local.

Cependant la norme « N FC 15-150 » précise que si le local où est situé le tableau est destiné à recevoir des personnes âgées ou handicapées, le tableau sera positionné à une hauteur comprise entre 0.75 m et 1.30 m au-dessus du sol, pour leur rester accessible.

De plus, si le tableau est protégé par une porte, la hauteur de ce dernier peut être ramenée à 0.5 m au-dessus du sol du local.

À quelle hauteur doit-on installer un tableau électrique ?

Dans quelle pièce installer le tableau électrique ?

La norme Afnor « N FC 15-150 » interdit l’installation de la gaine GTL (gaine technique de logement) dans les pièces humides ou poussiéreuses.

Généralement, la GTL sera placée à l’entrée du logement ou du local pour rester bien accessible. D’aucuns préfèreront installer leur tableau électrique dans le garage, proche de la porte d’accès à l’habitation, mais il semblerait que les constructeurs et les électriciens préconisent de suivre la recommandation de fixer le tableau à l’entrée.

Bon à savoir : un WC indépendant n’est pas considéré comme une pièce humide.

À quel endroit faire placer son compteur électrique et son disjoncteur différentiel (appelé aussi disjoncteur abonné) ?

Que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, c’est un sous-traitant Enedis qui viendra vous installer ou vous remplacer ces deux équipements, si besoin.

Ces deux éléments seront eux aussi fixés à une hauteur comprise entre 0.9 m et 1.8 m, sauf si le local est destiné à un public âgé ou handicapé.

Dans le cadre d’une villa, le compteur et le disjoncteur différentiel pourront, sous conditions, être positionnés dans une enveloppe dédiée appelé coffret S22 ou enveloppe sarcophage, à l’extérieur.

Recommandation : dans la mesure du possible, privilégiez la pose du compteur et surtout du disjoncteur différentiel à l’intérieur de l’habitation et dans un endroit parfaitement accessible. En général, les coupures de courant, bien que rares, arrivent la nuit ou à des moments d’obscurité. Aussi est il agréable de seulement relever une manette plutôt que de chercher lampe, tournevis et autres clés, pour ouvrir le coffret électrique.

À quelle hauteur doit-on installer un tableau électrique ?

Quel type de tableau électrique choisir ?

    1. Un tableau prééquipé 
      Suivant le nombre d’occupant de la maison, le nombre de pièces, la surface, vous pourrez choisir d’installer un tableau déjà prééquipé. Ce tableau prend en compte les différentes normes en vigueur mais vous pouvez vous sentir un peu prisonnier de cette implémentation. De plus, si vous devez rajouter un module, il vous faudra le démonter pour positionner le module au bon endroit.
    2. Un tableau vide à équiper soi-même
      Avec ce type de tableau, vous pouvez choisir la marque et le nombre de composants que vous souhaitez y installer. Vous pouvez ainsi sélectionner le disjoncteur d’une marque pour une fonction, et un autre d’une autre marque car il sera plus efficace ou moins onéreux, à cette fonction recherchée. Vous pourrez aussi choisir en toute liberté d’ajouter des disjoncteurs supplémentaires pour par exemple séparer les circuits électriques qui auraient été regroupés en temps normal en suivant les recommandations de base de la norme AFNOR.
    3. Un système de Pieuvre
      Des entreprises se sont spécialisées dans ce type de tableaux et câblage. Ainsi, vous fournissez les plans de votre bien (maison, appartement, ou local) et vous précisez certaines indications : lieux recevant du public, local destiné à des personnes âgées ou handicapées. Ensuite, ces entreprises vous fournissent un tableau monté en usine mais personnalisé. Dans le carton vous trouverez aussi tous les câbles et boites de dérivations. Et ces entreprises vous fournissent aussi les prises, interrupteurs et point de lumière. Vous n’avez plus qu’à suivre les plans et à assembler les éléments entre eux comme des « Lego ».

Suggestion

Ne négligez pas la pose d’un parafoudre et même d’un onduleur sur votre tableau électrique. Ces dispositifs ne sont pas obligatoires, mais bien-utiles en cas d’orages ou de surtensions sur le réseau. Par ces éléments, l’intégralité des vos équipements seront mieux protégés.

Recommandation

Les enjeux sécuritaires d’une installation électrique sont nombreux. Dans de nombreux cas, vous devrez obtenir un certificat de conformité des installations délivré par le Consuel. Aussi, pensez à faire appel à un professionnel pour installer votre tableau électrique et vos différents circuits.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison