L’isolation de son habitat, adoptez les bons reflexes

L’isolation de son habitat, adoptez les bons reflexes

Lorsque l’on change d’habitat, isoler sa maison est un des premiers réflexe à avoir. Cela permet de réduire à la fois sa consommation d’énergie et sa facture de chauffage tout en augmentant le confort de ses habitants. Moins de bruit et une meilleure répartition de la chaleur dans votre habitat. Contrairement aux idées reçues, l’isolation est aussi utile en hiver qu’en été. Cela permet de garder la chaleur à l’intérieur mais également d’éviter l’apport de chaleur trop important lorsque les températures extérieures augmentent. De plus, l’isolation de votre maison est également acoustique car la plupart des matériaux permettent de piéger le son à l’intérieur de l’isolant.

Que faut-il isoler en priorité ?

Le toit et les combles sont la priorité lorsque l’on décide d’isoler efficacement sa maison. En effet, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) plus de 30% des pertes de chaleur se font par la toiture. Isoler vos combles permet une meilleure répartition de la chaleur. L’isolation thermique de vos combles peut se faire par l’intérieur ou par la toiture. Les murs sont ensuite la deuxième source de déperdition de chaleur. Afin de s’en prémunir, veillez à isoler les façades orientés Nord ainsi que les façades Ouest contre l’humidité. Enfin, concernant les portes et les fenêtres, un calfeutrage des joints ou un double vitrage permet de lutter à bas coût contre le bruit tout en baissant ses dépenses énergétiques. Les sols ne sont pas à négliger car un sol mal isolé vous obligera à chauffer davantage la pièce.

Bien choisir son isolant

Concernant votre toiture, optez pour des rouleaux isolants au sol si votre toiture ne permet pas d’aménagement de la charpente. S’agissant des murs, vous pouvez faire le choix de panneaux isolants qui du fait de leur rigidité, se montent contre les murs tandis que les rouleaux peuvent se poser entre deux éléments. De manière plus générale vous avez le choix entre isolants minéraux type laine de roche ou de verre, ou des produits davantage écologique tels que le chanvre, la laine de mouton ou encore la ouate de cellulose. Ne négligez pas la qualité de vos matériaux car l’investissement est réel. Vous pouvez également échelonner vos travaux d’isolation afin de répartir les coûts sur plusieurs années. Comptez environ 10 ans pour de gros travaux avant de voir votre dépense de départ se transformer en économies. Mais si la mise de départ peut faire peur, le gain à long terme amortit largement le coût des travaux engagés.

Lire aussi : Coût moyen d’une isolation extérieur et d’une isolation intérieur ?

Pensez au bilan thermique

Si vous souhaitez passer par un professionnel afin d’isoler votre logement, pensez à demander un bilan thermique. Cela permet de calculer vos besoins en chauffage et votre déperdition de chaleur tout en identifiant les ponts thermiques éventuels. Ainsi, vous pourrez décider de la meilleure installation possible.
Enfin, isoler sa maison présente une plus-value en cas de revente. Attention toutefois, car la Règlementation Environnementale impose depuis janvier 2020 de nouvelles règles pour toute habitation neuve.

L’isolation de son habitat, adoptez les bons reflexes
4 (80.87%) 23 votes

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison