Prix d’une rénovation électrique

La rénovation électrique passe essentiellement par la mise aux normes de sécurité de votre réseau d’électricité privé. Elle peut également prévoir un agrandissement de ce même réseau ainsi que l’adjonction de nouveaux équipements modernes.

Afin d’assurer votre confort et votre sécurité, la réfection de votre réseau électrique doit avoir lieu tous les 20 à 25 ans. Une rénovation essentielle afin de réduire drastiquement les risques d’incendies, d’électrocutions, de pannes, etc.

Dans ce guide, ABC Travaux vous aide à estimer le prix d’une rénovation électrique.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Prix d'une rénovation électrique

Tableaux récapitulatifs des prix d’une rénovation électrique

Type de rénovationPrix* minimum au Prix* maximum au m²
Mise en sécurité50 €80 €
Rénovation partielle80 €120 €
Rénovation complète125 €200 €
Type de logementPrix mise en sécurité*Rénovation partielle*Rénovation complète*
Appartement de 50 m²2 500 à 5 000 €4 000 € à 6 500 €6 000 € à 9 500 €
Appartement de 90 m²4 500 € à 9 000 €7 000 € à 11 000 €11 000 € à 13 500 €
Maison individuelle de 120 m²6 000 € à 12 000 €9 500 € à 15 000 €15 000 € à 22 500 €
Rénovation d’un tableau électriquePrix minimum*Prix maximum*
Changement du tableau électrique700 €1 000 €
Disjoncteur de branchement125 €250 €
Interrupteur différentiel80 €250 €
Disjoncteur divisionnaire65 €150 €
Composants à remplacerPrix minimum*Prix maximum*
Fils électriques sur 5 m de circuit75 €170 €
Boite d’encastrement du circuit35 €95 €
Prise électrique classique60 €90 €
Interrupteur classique65 €80 €
Variateur95 €180 €
Prise RJ45100 €150 €
Boitier DCL40 €100 €

*Prix estimatifs, pose incluse, donnés à titre indicatif sans valeur contractuelle.

Le prix au m² d’une rénovation électrique

La variation des prix d’une rénovation électrique n’est généralement pas due au coût des composants qui reste le même quelle que soit la réhabilitation entreprise. En revanche, le nombre de ces composants et la complexité de la rénovation ont un impact direct sur le prix global du projet.

Prix d'une mise en sécurité électrique

Quel est le prix d’une mise en sécurité électrique ?

Si votre installation électrique est ancienne et vétuste, elle représente un véritable danger pour vos appareils ainsi que pour les occupants de votre foyer. Dans ce cas, il est nécessaire de procéder à une mise en sécurité électrique.

Bon à savoir : à ce jour, on dénombre pas moins de 7 millions de logements munis d’une installation qui ne respecte pas les normes électriques actuelles.

L’intervention dépend principalement de l’état de votre installation électrique. Ainsi, la mise en sécurité peut être menée sur :

  • le circuit électrique (fils neufs et mise à la terre),
  • les interrupteurs et les prises (ampérage et mise à la terre),
  • le tableau électrique (composants et dispositifs de sécurité aux normes).

Chacun des composants mis en sécurité par l’électricien est soumis à des normes obligatoires.

En cas de mise en vente de votre habitation, le diagnostic électrique vous informera du besoin d’une mise en sécurité.

En moyenne, le prix d’une mise en sécurité électrique oscille entre 50 € à 80 € par m².

Prix d'une rénovation électrique partielle

Quel est le prix d’une réhabilitation électrique partielle ?

La rénovation électrique partielle est moins coûteuse qu’une réhabilitation complète, elle est donc la plus couramment menée. Le but est ici de faire réaliser le plus de rénovations possible en une seule et même intervention de l’électricien. De cette manière on s’assure certaines économies, notamment sur les frais de déplacement du professionnel.

Les opérations de rénovation électrique les plus souvent réalisées dans ces circonstances sont les suivantes :

  • un remplacement du tableau électrique,
  • un remplacement des fils du circuit électrique,
  • l’installation de boîtiers DCL (Dispositif de Connexion Luminaire),
  • une mise à la terre,
  • un remplacement de la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Pour déterminer précisément l’étendue de la rénovation à entreprendre, il est d’abord nécessaire de mener un diagnostic électrique de votre habitation. Le prix de ce diagnostic doit être inclus à votre budget de rénovation.

Encore une fois, les composants de remplacement doivent impérativement respecter les normes électriques en vigueur.

En moyenne, le prix d’une rénovation électrique partielle oscille entre 80 € et 120 € par m².

Prix d'une rénovation électrique complète

Quel est le prix d’une réfection électrique complète ?

Il est nécessaire de disposer d’une somme confortable afin de faire réaliser une rénovation électrique complète de son logement. Une telle réhabilitation n’est pas sans avantage puisqu’elle permet de profiter du confort d’un réseau électrique entièrement neuf. Celui-ci bénéficie ainsi d’une sécurité optimale et des équipements les plus modernes et efficaces.

Tableau électrique, boîtiers DCL, fils électriques, VMC, mise à la terre… sont bien évidemment prévus par ce type de rénovation. Mais celle-ci prévoit également :

  • le remplacement de toutes les prises et interrupteurs,
  • l’installation d’un coffret de communication,
  • la mise en place d’un réseau RJ45 moderne,
  • la création de nouveaux circuits électriques afin d’en équiper vos nouveaux appareillages.

Cette rénovation induit donc la réhabilitation complète de l’installation électrique ainsi que l’ajout de nouveaux composants modernes visant à améliorer le confort de l’habitation.

En moyenne, le prix d’une rénovation électrique complète oscille entre 125 € et 200 € par m².

Le prix d’une rénovation électrique en fonction du logement

Prix d’une rénovation électrique d’appartement

Selon que vous viviez en appartement ou en maison, le coût d’une réfection électrique ne sera pas le même. En effet, si les appartements sont équipés d’une installation électrique sensiblement identique à celle d’une maison, ils sont très rarement équipés de réseaux annexes (caves ou garages, par exemple).

De fait, le prix d’une rénovation électrique d’appartement est généralement un peu moins élevé que celui d’une maison individuelle. Selon que vous viviez dans un logement de 50 ou 90 m², le prix de la réhabilitation pourra être compris entre 2 500 € et 13 500 € (variable là encore en fonction du type de réfection entrepris).

Prix d’une rénovation électrique de maison

Une maison individuelle dispose d’un réseau d’électricité plus large que celui d’un appartement. On pense notamment au réseau de la VMC et aux circuits extérieurs. Dans ces circonstances, la rénovation oscille généralement entre 6 000 € et 22 500 €.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Procéder à une réhabilitation électrique 

Deux modes opératoires peuvent vous être proposés par l’électricien en charge du projet.

La rénovation avec pose encastrée : favorisée par la majorité des particuliers en raison de sa plus grande esthétique. Ici les gaines électriques sont parfaitement dissimulées puisqu’elles sont intégrées dans les cloisons ou les faux-plafonds du logement. Toutefois, les travaux induits par cette solution sont lourds et complexes en raison des saignées pratiquées dans les murs qu’il convient ensuite de reboucher et repeindre.

La rénovation avec pose en saillie : cette méthode a pour principal avantage de réduire vos dépenses. L’ensemble des circuits électriques sont installés en applique sur les murs. Ils sont ensuite dissimulés à l’aide de moulures, goulottes et plinthes. Les travaux sont ainsi plus légers et plus rapidement mis en oeuvre. Toutefois, cette solution n’offre pas les mêmes finitions que la méthode encastrée.

Prix de main d'oeuvre d'une rénovation électrique

Le prix de main-d’oeuvre d’une rénovation électrique

Le montant du devis d’une rénovation électrique comprend naturellement un prix de main-d’oeuvre. Celui-ci peut être très variable en fonction du type de réhabilitation souhaité (mise en sécurité, rénovation partielle ou complète) mais aussi selon la méthode employée (pose encastrée ou en saillie).

Dans ces conditions, il s’avère très compliqué d’établir un tarif estimatif de cette main-d’oeuvre. Il est toutefois possible d’établir une moyenne des prix d’intervention à l’heure proposés par les professionnels.

Généralement, le tarif horaire d’un électricien pour une rénovation électrique oscille entre 30 € et 55 € de l’heure. Attention, cette estimation tarifaire n’inclut pas les éventuels frais de déplacement induits par la prestation.

Trouver un professionnel pour une rénovation électrique

La réfection électrique d’un logement passe inévitablement par l’intervention d’un électricien. De nombreux professionnels proposent leurs compétences afin de mettre en oeuvre ce type de prestation. Il n’est donc pas difficile de récolter le contact de plusieurs d’entre eux.

Au vu de l’importance des travaux engagés, il est fortement conseillé de procéder à de véritables investigations afin de trouver le professionnel le plus apte à mener votre projet à bien. Ainsi, n’hésitez pas à demander un devis personnalisé à chacun des électriciens installés à proximité de chez vous. Plus le professionnel est proche, moins élevés sont ses frais de déplacement.

Lorsque l’ensemble des devis vous sont parvenus, prenez le temps de comparer les montants, les prestations proposées, les certifications des électriciens et la durée des travaux.

Comment financer une rénovation électrique ?

Financer sa réfection électrique grâce à l’Éco-prêt à taux zéro

L’Éco PTZ est une aide de l’État, accessible lorsque les travaux de rénovation induisent le remplacement de radiateurs électriques obsolètes par des modèles moins énergivores.

Les économies énergétiques permises par vos nouveaux équipements doivent toutefois être significatives afin de prétendre à cette aide au financement. Pour que votre demande soit acceptée, sachez également que l’électricien en charge du projet doit justifier d’une certification RGE.

L’aide « Habiter mieux » proposée par l’ANAH

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat propose également des aides au financement pour une rénovation électrique.

Certaines conditions doivent toutefois être respectées. En effet, votre installation doit être ancienne et présenter un danger avéré. De plus, vous devez justifier de ne pas dépasser un certain plafond de ressources. L’aide est ainsi limitée aux foyers dont les revenus sont équivalents à :

  • 18 960 € pour 2 occupants,
  • 38 958 € pour 4 occupants.

Bon à savoir : en cas de travaux de rénovation visant à réduire les dépenses énergétiques de votre logement, l’ANAH peut vous proposer d’autres formes d’aides et subventions.

LA TVA réduite

Tout logement âgé de plus de 2 ans bénéficie d’une TVA réduite à 5,5 % afin de procéder à des travaux de réhabilitation électrique.

Pensez donc à vérifier le montant de la TVA indiqué sur le devis de votre électricien. Le cas échéant, n’hésitez pas à faire rectifier ce taux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison