Prix d’une véranda

Nombreux sont les particuliers qui souhaitent faire installer une véranda à leur domicile. Et pour cause, outre le cachet indiscutable que l’installation d’un tel dispositif confère à une maison, elle offre également la possibilité d’augmenter sa surface habitable. Une véranda permet en outre de profiter d’une vue imprenable sur son jardin, même par mauvais temps.

Bois, aluminium, PVC ou fer forgé, le choix est intéressant en termes de matériaux. Il est donc nécessaire d’en apprendre un peu plus sur ces matériaux si vous souhaitez installer une véranda chez vous. La bonne nouvelle, c’est que vous êtes au bon endroit pour estimer le prix de votre projet véranda, il vous suffit de vous référer au guide suivant !

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Prix d'une véranda

Tableau comparatif des prix d’une véranda

En quête de la meilleure véranda moderne et aucune idée du budget à préparer ? Le tableau suivant vous aidera à y voir un peu plus clair. Notez d’ailleurs que le prix d’une véranda dépend des matériaux choisis, des dimensions et du design que l’on préfère.

Type de véranda
Prix minimum* au m² Prix maximum* m²
Véranda en bois 250 € 2 800 €
Véranda en aluminium 800 € 2 500 €
Véranda en fer forgé 900 € 2 800 €
Véranda en PVC 300 € 1 500 €
Véranda en kit 50 € 600 €
Type de prestation
Prix minimum* au m² Prix maximum* m²
Installation d’une véranda 60 € 300 €

*Prix non contractuels, fournis à titre informatif.

Les matériaux d’une véranda et leurs prix

Lorsqu’on décide d’avoir une véranda, il est impératif de bien choisir les bons matériaux pour que le dispositif dure réellement dans le temps et résiste aux intempéries. Voici donc l’essentiel à retenir sur les matériaux possibles pour une véranda ainsi que leurs prix.

Prix d'une véranda en bois

Quel est le prix d’une véranda en bois ?

Le bois est très fréquemment employé pour la création des ouvertures d’une maison et les vérandas n’y font pas exception. Il vous est donc possible d’opter pour ce matériau noble et chaleureux afin d’apporter une esthétique traditionnelle et raffinée à votre domicile.

Notez qu’il vous est possible d’opter pour différentes essences de bois. Ces dernières jouent notamment un rôle important dans le prix de la véranda. Le bois se prête à la conception de véranda sur mesure ou en kit et peut être mixé avec de l’aluminium.

Le prix d’une véranda en bois est extrêmement variable en fonction des caractéristiques mentionnées ci-dessus et oscille donc entre 250 € par m² et 2 800 € par m². Cependant, si vous tablez sur le bois, il faudra songer à un traitement pour sécuriser ce matériau.

Prix d'une véranda en aluminium

Quel est le prix d’une véranda en aluminium ?

Les profilés en aluminium sont utilisés très fréquemment pour la construction des vérandas modernes. Technique et résistant, ce matériau est idéal afin de limiter au maximum l’épaisseur des profilés et ainsi donner sa pleine mesure aux vitrages.

Au contraire du bois, l’aluminium a l’avantage de ne requérir aucun entretien particulier. Anodisé ou thermolaqué, l’alu ne se détériore pas, même confronté aux intempéries. Aussi, si vous n’avez pas le temps de vous en occuper, vous pouvez y compter pour durer.

Ce matériau reste toutefois l’un des plus onéreux. Comptez en moyenne entre 800 € par m² et 2 500 € par m² pour une véranda en aluminium. Finalement, lorsqu’on fait le compte, l’aluminium offre un rapport qualité-prix intéressant sur le long terme.

Prix d'une véranda en fer forgé

Quel est le prix d’une véranda en fer forgé ?

Le fer forgé se prête idéalement à deux styles architecturaux bien distincts, à savoir le style industriel et le style méditerranéen. Ce matériau permet de créer un espace véranda au rendu industrialisant très proche des grands lofts.

Paradoxalement, il se prête également parfaitement à la création de structure au style plus léger, incluant une multitude de courbes et de volutes. Au contraire de l’aluminium, le fer forgé doit être entretenu afin d’éviter qu’il ne rouille. La structure de la véranda est logiquement soumise à toutes les contraintes climatiques et doit donc être protégée par une couche de peinture renouvelée au bout de quelques années.

Comptez en moyenne entre 900 € par m² et 2 800 € par m² pour faire l’acquisition d’une véranda en fer forgé.

veranda fer forge

Prix d'une véranda en PVC

 

Quel est le prix d’une véranda en PVC ?

Il existe très peu de modèles en PVC sur le marché des vérandas. Ce matériau ne semble, a priori, pas offrir les qualités de résistances et de rigidités permises par les autres matériaux. Il s’agit pourtant là d’une idée reçue, car le PVC dispose de très belles capacités de résistance et il ne réclame aucun entretien particulier.

Les profilés de véranda conçus en PVC sont toutefois plus épais que ceux fabriqués en aluminium ou en fer forgé. En effet, pour une parfaite résistance, il doit bénéficier d’une épaisseur plus importante, ce qui réduit la surface dévolue au vitrage. Matériau le moins coûteux, le PVC est accessible à un prix défiant toute concurrence.

Comptez entre 300 € par m² et 1 500 € par m² pour une véranda en PVC. Cependant, il faudra prendre des mesures d’entretien assez strictes pour que ce matériau dure dans le temps. Par ailleurs, esthétiquement, les vérandas en PVC ne sont pas au goût de tous.

à l’ancienne

veranda PVC moderne

un look moderne

Quel est le prix d’une véranda en kit ?

Les travaux d’installation d’une véranda en kit sont relativement peu complexes pour un chantier sans grande ampleur.

La déclinaison de modèles en kit est toutefois assez limitée. Leurs formes et volumes sont notamment standardisés. La véranda en kit ne s’adapte donc pas à votre maison et à vos goûts, mais offre une alternative plus économique.

Comptez en moyenne entre 150 € par m² et 600 € par m² pour faire l’acquisition d’une véranda en kit.

Bon à savoir : même s’il s’agit d’un modèle préfabriqué, il reste judicieux de faire appel à un professionnel afin de mettre en œuvre la véranda. Notamment pour en assurer la parfaite sécurité.

Quel surcoût pour une véranda chauffée ?

Une véranda qui se destine à être utilisée toute l’année doit impérativement être munie d’un système de chauffage. Même si votre équipement est doté d’un double vitrage, il ne peut isoler seul l’ensemble de votre installation. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions intéressantes pour avoir le chauffage dans une véranda.

Dans l’idéal, le chauffage de votre véranda doit être le même que celui de votre maison afin d’offrir à cet espace supplémentaire le même confort que le reste de l’habitation. Chauffer sa véranda permet également de s’affranchir des cloisons qui séparent la pièce de vie du nouvel espace.

En moyenne, comptez entre 10 % et 15 % du prix de pose de votre véranda pour l’équiper d’un système de chauffage efficace. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour installer le système de chauffage d’une véranda.

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Choisir le bon vitrage pour une véranda

Une bonne véranda doit vous permettre de voir ce qui se passe à l’extérieur et d’être protégé en toutes saisons. Pour ce faire, il faudra avoir un vitrage performant, facile à entretenir et isolant. Voici d’ailleurs les informations à retenir sur le choix d’un bon vitrage sur une véranda.

Une véranda avec vitrage en verre

veranda en verre

Les vérandas bénéficiant des meilleures performances techniques et qui offrent la possibilité d’être utilisée toute l’année sont celles qui sont équipées de vitrages en verre. Ces mêmes vérandas sont généralement munies de profilés en alu ou en acier. Ces deux matériaux disposent d’une résistance suffisante pour supporter le poids du verre, plus important que celui du polycarbonate. Optez pour un look plus moderne avec ce type de véranda !

Le montage de ce type de vitrage est très similaire à celui d’une fenêtre munie d’un double vitrage classique. Un double vitrage permet d’améliorer pour beaucoup les performances d’isolation thermique et phonique de la véranda et donc de réduire la consommation énergétique nécessaire pour chauffer l’espace. Il suffit de bien choisir le vitrage et de l’entretenir régulièrement.

Bon à savoir : le double vitrage en verre d’une véranda peut être asymétrique et renforcé au gaz.

Attention, un double vitrage en verre induit un réchauffement rapide de la véranda si celle-ci n’est pas munie de stores. Lorsque le soleil frappe la véranda en plein été, il est indispensable de refermer ces stores. Cette faculté à réchauffer les lieux par la simple action du soleil peut également être un avantage en plein hiver.

Une véranda avec un vitrage en polycarbonate

Autre choix possible, une véranda peut être équipée de vitrages en polycarbonate. Ce matériau à la fois transparent et surtout très résistant est également beaucoup moins onéreux que le verre.

Le polycarbonate est similaire au plastique en termes d’aspect. Il est muni d’une structure alvéolaire et permet une isolation convenable de l’espace, sans pour autant en permettre l’utilisation tout au long de l’année.

La transparence du polycarbonate est également moins importante que celle du verre. De fait, le vitrage laisse moins bien passer la lumière dans la véranda. Notez qu’un impact sur du polycarbonate est très bruyant, ce qui est également vrai en cas de fortes pluies.

Procéder à l’installation d’une véranda

Avant toute chose, il est nécessaire de procéder à une étude du terrain qui devra accueillir la véranda afin de s’assurer de sa capacité à en supporter la charge. Dans l’idéal, la véranda s’installe sur une terrasse en dur préexistante. Celle-ci facilite beaucoup l’installation de l’équipement qui est ainsi plus rapidement mis en œuvre.

En l’absence de terrasse, il y a de fortes chances que des travaux de terrassement soient nécessaires afin d’asseoir la dalle qui supportera par la suite la charge de la véranda. Cet aspect est essentiel à la stabilité de la véranda et permet d’éviter l’ajout de tension au bâti existant. Les travaux de maçonnerie doivent donc être impérativement menés par un professionnel.

Ce n’est qu’une fois la maçonnerie en place que l’ossature de la véranda peut être installée et les travaux de finition entrepris. Bien évidemment, tout cela se passera dans les meilleures des conditions si l’on fait appel à un maçon spécialisé dans la création et le montage de vérandas. En général il faudra 3 semaines pour que la véranda soit installée.

Prix d'installation d'une véranda

Prix d’installation d’une véranda

Le prix d’installation d’une véranda est relativement élevé en raison de la technicité des travaux menés. De la bonne mise en œuvre de cet aménagement dépend la sécurité de toute votre famille.

Le coût de pose de la véranda doit comprendre les travaux de préparation, le prix de la véranda en elle-même, le prix du vitrage, le prix de la finition et celui de l’installation. Lorsque vous entreprenez vos demandes de devis, pensez à y faire inclure les frais de déplacement des professionnels à qui vous confierez votre projet.

Attention, en cas de travaux de terrassement, le prix d’intervention des engins de chantier s’ajoute au prix de la main-d’œuvre. Aussi, comptez entre 60 € par m² et 300 € par m² pour faire installer votre véranda.

Quel professionnel pour ma véranda ?

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Il existe de nombreux menuisiers spécialistes de la conception de véranda. Afin de choisir l’artisan de votre projet, il est recommandé de faire réaliser plusieurs devis à différents professionnels.

Ces estimations tarifaires vous offriront une vue d’ensemble des prix généralement appliqués dans votre localité. Utilisez ces devis afin de négocier la prestation au prix le plus juste. Par ailleurs, vous aurez besoin de l’intervention de maçons pour installer une véranda.

Estimation de la durée de pose d’une véranda

Les travaux d’installation d’une véranda durent plus ou moins longtemps en fonction de ses dimensions et des matériaux de construction utilisés. Une durée qui réduit considérablement lorsque la structure maçonnée est déjà existante.

Bon à savoir : en général, plusieurs professionnels travaillent conjointement à l’installation d’une véranda afin d’en limiter le temps de mise en œuvre sans pour autant en réduire la qualité.

Comptez en moyenne entre sept jours et trois semaines pour profiter de votre nouvelle véranda.

FAQ

Quel prix pour une véranda de 20m2 ?

Le prix d’une véranda de 20 m² dépend de son design et des matériaux qu’on choisit pour la construire. En général, il faudra compter entre 2500 et 65 000 euros pour une telle véranda, de la conception jusqu’à la pose.

Quelle surface pour une véranda sans permis de construire ?

Si la surface de votre véranda ne dépasse pas les 20 m², alors, vous n’aurez pas besoin d’un permis de construire. Notez d’ailleurs qu’un permis de construire n’est nécessaire pour une véranda de moins de 40 m² en zone urbaine. Cependant, il vous faudra déclarer les travaux à la mairie.

Comment négocier le prix d’une véranda ?

Négocier le prix d’une véranda consiste à comparer les prix des matériaux, ceux des options que l’on souhaite choisir pour une véranda et aussi, les tarifs des professionnels qui vont installer ladite véranda. Pour négocier le coût de la véranda, vous devez être au courant des prix que l’on pratique sur le marché avant tout.

Combien coute une véranda de 12m2 ?

Avec la pose, le prix d’une véranda de 12m2 dépend des matériaux choisis pour la construire. Aussi, notez que pour une véranda en aluminium, il faudra compter entre 1000 et 1750 euros le mètre carré. Prévoyez entre 1300 et 2250 euros le mètre carré pour une véranda en bois. Pour ce qui est de la véranda 12m2 en PVC, son prix est situé entre 500 et 1500 euros le mètre carré. Enfin, la véranda en fer forgé coûte entre 2000 et 4000 euros le mètre carré.

Véranda ou extension : quelles différences ?

Tandis qu’une extension offre de la surface habitable en plus, la véranda permet de styliser une surface extérieure exploitable. On crée donc un lieu de vie à part entière avec une extension tandis qu’avec une véranda, on s’approprie un espace extérieur existant.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison