Sabler un radiateur : pourquoi et comment ?

Si vous souhaitez retirer aisément les multiples couches de peinture qui se sont accumulées au fil du temps sur votre radiateur, vous devez procéder à un sablage. Une technique qui consiste à projeter du sable, ou un mélange de sable et d’eau, sur le dispositif, à l’aide d’un kit de sablage et d’un nettoyeur à haute pression.

Sabler un radiateur : pourquoi et comment ? Retrouvez tous nos conseils et explications dans cet article.

Pourquoi sabler son radiateur ?

Vous devrez nécessairement sabler votre radiateur en fonte ou acier avant de le repeindre. L’opération consiste en effet à décaper l’équipement avant de procéder à sa mise en peinture.

L’opération peut être complexe, surtout en raison des angles et recoins difficiles d’accès des radiateurs qui n’offrent jamais une surface totalement plane.

Afin de parvenir à vos fins sans que le décapage ne devienne une corvée insurmontable, rien ne vaut le sablage. Une technique qui permet de projeter un mélange d’eau et de sable à haute pression contre les surfaces à décaper.

Le sable permet ici de polir ces surfaces, et grâce à leur toute petite taille, elles sont capables d’atteindre jusqu’aux espaces les plus difficiles d’accès. Rapide et efficace, il ne vous reste plus qu’à dépoussiérer le radiateur avant d’attaquer les travaux de peinture.

Bon à savoir : réalisez toujours votre sablage en extérieur afin d’éviter de rependre sable et particules partout dans votre logement.

Comment sabler un radiateur ?

Comment sabler un radiateur ?

Sabler un radiateur est une opération qui nécessite une succession de manipulations pouvant être complexes selon votre habileté au bricolage. En voici les étapes successives.

La dépose du radiateur

Pour commencer, vous devez retirer votre radiateur du mur. Impossible sinon de le sabler et de le peindre. Pour ce faire, munissez-vous d’outils indispensables que sont la clé à molette et la clé à 6 pans, la serpillière et la bassine. Attention, les radiateurs en fontes sont très lourds. Mieux vaut donc ici intervenir à deux. Dans l’idéal, faites appelle à un professionnel.

1 – Fermer et isoler le radiateur du système de chauffage

Avant toute autre chose, pensez à fermer le robinet de réglage de la température. Allez ensuite fermer la vanne de retour installée en partie basse de votre radiateur (parfois masquée par un bouchon vissé). C’est ici que vous aurez besoin de la clé à 6 pans. Des coulées d’eau sont à prévoir à ce moment-là de l’intervention. Pensez donc à installer votre serpillière sous le robinet et la vanne du radiateur.

Bon à savoir : une absence de vanne sur le radiateur signifie qu’il est tout bonnement impossible de le démonter.

2 – Vidanger le radiateur

Il est maintenant temps de vidanger votre radiateur afin de le débarrasser de l’eau toujours présente dans ses circuits. Avant tout, installez votre bassine sous le radiateur. Vous pouvez maintenant desserrer les boulons afin d’évacuer l’eau.

3 – Déposer le radiateur

Lorsque le radiateur est vide, il alors possible de le sortir de son logement. En principe, l’appareil repose sur des supports muraux qui permettent une manipulation relativement aisée pour la dépose.

Radiateur sablé et peint

Le sablage du radiateur

Dernière étape et non des moindres, il s’agit à présent de sabler votre radiateur. Comme son nom l’indique, vous avez ici besoin de sable de sablage. Celui-ci doit également intervenir en quantité suffisante. Vous devez également vous équiper d’une sableuse ou d’une hydro-sableuse (deux équipements qu’il est possible d’acheter ou de louer).

Bon à savoir : là ou la sableuse envoie du sable sec, l’hydro-sableuse propulse quant à elle de l’eau additionnée de sable.

1 – Préparer l’espace de sablage

Pensez à recouvrir le sol d’une bâche avant d’attaquer votre sablage. Puisque vous intervenez en extérieur, vous pouvez la maintenir en place avec de grosses pierres. Ne négligez pas cette étape des opérations qui facilitera ensuite très largement le ramassage du sable propulsé, pour le jeter en déchetterie.

Surélevez ensuite votre radiateur à l’aide d’un support stable sur lequel il peut reposer sans risque. Sans cela, vous ne pourrez pas d’atteindre sa partie basse.

2 – Préparer la sableuse

  • Selon l’appareil utilisé, celui-ci devra être branché à une prise électrique et éventuellement à une arrivée d’eau s’il s’agit d’une hydro-sableuse.
  • Placez ensuite le tuyau d’aspiration dans votre bac de sable.
  • Raccordez le pistolet de sablage et réglez son intensité.
  • Ouvrez le robinet d’eau (toujours en cas d’hydro-sableuse) et allumez votre sableuse.

3 – Sabler le radiateur

  • Commencez toujours votre sablage à partir du centre de votre radiateur. Privilégiez des mouvements allant du haut vers le bas afin de vous assurer d’un sablage optimal.
  • Procédez ensuite de la même façon pour sabler les côtés de votre radiateur.
  • Une fois fait, vous pouvez retourner votre radiateur afin de reproduire l’opération sur son autre face.

4 – Nettoyer le radiateur et l’espace de travail

Une fois satisfait du résultat, il vous reste à rincer votre radiateur avec de l’eau propre. Laissez le ensuite entièrement sécher au soleil. Il ne vous reste plus qu’à ramasser le sable répandu au sol et à retirer la bâche avant d’attaquer vos travaux de peinture.

5 – Peindre le radiateur

Il est maintenant temps de peindre votre radiateur à l’aide d’une peinture antirouille. Une fois bien sec, remontez l’appareil sur son support mural. Assurez-vous que la peinture est parfaitement sèche avant de rebrancher votre appareil.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison