10 astuces pour bien hiverner sa piscine

En hiver, à moins d’être équipé d’une piscine couverte et chauffée, tous les propriétaires de piscine sont contraints de l’hiverner. Le bassin ne doit pas être négligé en hiver, et ce bien qu’il soit inutilisée durant cette période. Tout au contraire, hiverner sa piscine est une occasion en or de réaliser les travaux de maintenance que l’on ne peut pas mener durant la saison des baignades.

Notamment lorsque la piscine est installée dans une région où il gèle peu. Les travaux à mener sont alors exponentiels et vous permettront de profiter de conditions de baignades idéales l’été venu.

Voici donc 10 astuces pour bien hiverner sa piscine.

1 – Poser une bâche sur sa piscine

Voilà sans nul doute l’opération d’hivernage la plus simple à mener. Quel que soit le type de piscine dont vous êtes équipé, vous devrez la pouvoir d’une bâche. Il existe bien des modèles de couvertures pour piscine, plus ou moins coûteux, mais aussi plus ou moins sophistiqués.

Le principal atout d’une bâche est qu’elle permet de maintenir l’eau du bassin parfaitement propre durant tout l’hiver. De plus, l’installation d’une bâche permet de retarder l’apparition du gel à la surface du l’eau, préservant votre piscine des dégâts que celui-ci peut engendrer.

Opter pour un hivernage passif ou actif

2 – Opter pour un hivernage passif en région froide

Si vous résidez dans une région où les risques de gelées sont importants, il est vivement conseillé d’effectuer un hivernage passif de votre piscine.

  • Interrompez la filtration de l’eau durant toute la saison hivernale.
  • Prenez soin de bien nettoyer la piscine et de réaliser un traitement “choc” avant de disperser votre produit d’hivernage dans l’eau.
  • Installez les éléments d’hivernage, tels que bouchons, ballons et autres.
  • Installer une bâche d’hivernage.

3 – Opter pour un hivernage actif dans les régions sans risque de gel

Procéder à un hivernage actif si votre piscine est installée dans une région au climat doux en hiver. Ce type d’hivernage permet de maintenir la filtration en fonctionnement durant l’hiver, mais à régime réduit. Principal avantage, la remise en route du bassin au moment des beaux jours s’avère alors bien plus rapide.

  • Votre bassin doit être nettoyé intégralement, du fond aux parois.
  • Programmez ensuite la filtration pour qu’elle fonctionne à rythme plus lent.
  • Relevez la bâche de temps en temps afin de procéder au traitement chimique et de désinfection de la piscine.

4. Inspecter l’état du local technique

Hiverner sa piscine est également l’occasion de réaliser une inspection approfondie des installations présentes dans votre local technique.

Des opérations de maintenance peuvent être envisagées à ce moment-là plutôt que d’interrompre les baignades en cours d’été.

Entretenir une piscine au moment de son hivernage

5 – Entretenir le filtre de sa piscine

Durant l’hiver, vous pouvez raviver ou même modifier totalement la filtration de votre piscine.

  • Profitez de l’occasion pour remplacer entièrement le sable de votre filtre à sable. Celui-ci doit en effet être changé environ tous les trois à cinq ans. Par la même occasion, vérifiez l’état des crépines au fond de la cuve.
  • Si votre piscine est équipée d’un filtre à diatomée, renouvelez donc ces derniers au cours de l’hivernage. Une opération qui doit être menée plus régulièrement si votre eau est très calcaire. Nettoyez complètement le filtre, et retirez les dépôts de calcaire qui peuvent s’y être accumulés.
  • Remplacez votre filtre à cartouche par un neuf. Une opération d’autant plus valable si la cartouche s’est déformée ou abîmée.

Pour finir, pensez à inspecter le manomètre, qui vous permet de mesurer le niveau d’encrassement de vos filtres.

6 – Procéder au contrôle de la pompe

Vous avez remarqué un bruit suspect au cours de vos baignades estivales ? La pompe de la piscine est peut-être en train de faiblir.

Profitez donc de la mise en hivernage du bassin pour aller inspecter cette pompe et éventuellement en remplacer les roulements détériorés.

Rénovation d'une piscine en hivernage

7. Remplacer le liner en cas de besoin

En cas de gel, vous ne devez pas manipuler votre liner en parfait état, au risque de le détériorer. En revanche, l’hivernage est une période propice pour le remplacer s’il est abîmé ou si des travaux d’étanchéité sont nécessaires.

En remplaçant votre liner au cours de l’hivernage de la piscine, vous évitez qu’il ne vienne à se percer au cours de l’été.

8 – Installer les nouveaux éléments techniques

D’autres travaux de rénovation ou d’amélioration de la piscine peuvent idéalement être entrepris en hiver. Vous pouvez notamment en profiter pour renouveler vos éléments techniques, avec par exemple :

  • l’installation d’un électrolyseur au sel,
  • la mise en oeuvre d’un régulateur de pH,
  • le raccordement d’une pompe à chaleur,
  • la pose d’un appareil de traitement UV.

9 – Rénover le pourtour du bassin

Encore une fois, l’hivernage est propice aux travaux de rénovation du pourtour du bassin. L’occasion de rénover la plage de votre piscine, voire l’éventuelle terrasse en bois lui étant attenante.

Faire installer un abri de piscine au cours de l'hivernage

10 – Faire installer un abri de piscine

Enfin, n’hésitez pas à profiter de l’hivernage pour faire installer un abri de piscine.

L’équipement rencontre un succès grandissant auprès des particuliers qui le sollicitent de plus en plus. Aujourd’hui bien plus accessibles, les abris de piscine permettent de prolonger la saison des baignades et de maintenir l’eau du bassin parfaitement propre.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison