Quels types de traitements choisir pour sa piscine ?

Bien des particuliers possèdent aujourd’hui une piscine. Mais pour profiter de baignades agréables, ces bassins privés demandent un entretien bien souvent sous-évalué.

Produits désinfectants, de nettoyage et de rééquilibrage… il existe quantité de produits de traitement parmi lesquels il est parfois bien difficile de s’y retrouver.

Quels types de traitements choisir pour sa piscine ? ABC Travaux vous propose un listing des avantages et inconvénients de chaque option qui s’offre à vous.

Quels traitements pour désinfecter sa piscine ?

Quels traitements pour désinfecter sa piscine ?

Avant toute chose, pour être propre à la baignade, l’eau du bassin doit être parfaitement salubre. Les traitements désinfectants ont pour vocation d’éliminer les bactéries et microbes présents dans l’eau. Différents produits désinfectants peuvent être employés à cette seule fin.

Le chlore

Le chlore s’est depuis longtemps imposé comme le produit désinfectant phare des piscines privées.

Avantages

  1. Le chlore permet d’éliminer efficacement les bactéries et limite l’apparition des algues.
  2. Il est facile à utiliser.
  3. Il est très peu coûteux.

Inconvénients

  1. Le chlore est un produit chimique puissant et irritant pour les muqueuses.
  2. Une fois appliqué, vous devez attendre un peu avant de vous baigner.
  3. C’est un produit néfaste à l’environnement.

Le brome

Le brome est un bon désinfectant, toutefois moins répandu que le chlore.

Avantages

  1. L’efficacité du brome est supérieure à celle sur chlore.
  2. Il n’est pas agressif ni irritant.
  3. C’est un produit moins néfaste pour l’environnement.
  4. Il peut être couplé à un brominateur qui libère le produit dans l’eau automatiquement.

Inconvénients

  1. Le brome est plus coûteux que le chlore (30 à 40 % plus cher).
  2. C’est un produit corrosif lorsqu’il n’est pas mélangé à de l’eau.

L’électrolyse au sel

Bien que très efficace, l’électrolyse au sel (transformation du sel en chlore) est encore peu répandu dans l’hexagone.

Avantages

  1. L’électrolyse au sel est bien plus efficace que le chlore et le brome.
  2. Il fonctionne de manière automatique et produit un chlore très pur.
  3. Le sel doit être renouvelé deux fois par an seulement, ce qui le rend très économique.

Inconvénients

  1. Son coût d’installation est plus important puisqu’il demande l’adjonction d’un électrolyseur.

Le PHMB

Le Polymère d’Hexa Methylène Biguanide, ou PHMB, agit contre les micro-organismes très efficacement.

Avantages

  1. Le PHMB est résiste aux UV.
  2. Il n’est pas influencé par les changements de pH.
  3. Il est inodore et non irritant.

Inconvénients

  1. Le PHMB est beaucoup plus onéreux que le chlore.
  2. Il faut l’associer à un produit anti-algues pour supprimer bactéries et virus.

Les solutions sans produit chimique

Si vous souhaitez éviter au maximum l’utilisation de produits chimiques, des solutions intermédiaires s’offrent ici à vous :

  • l’ionisateur qui permet de purifier l’eau par l’électrolyse du cuivre et de l’argent.
  • La lampe à ultra-violets qui permet de détruire les bactéries, virus et champignons.
  • L’oxygène actif, parfait pour éliminer les matières organiques.

Quels traitements pour l’entretien régulier du bassin ?

Quels traitements pour l’entretien régulier du bassin ?

L’eau du bassin doit également être nettoyée de temps en temps afin de lutter contre les algues. Ce traitement ponctuel intervient au cours de la saison des baignades. On l’applique notamment en tout début de saison et pour la mise en hivernage du bassin.

Le chlore en traitement choc

Les traitements chocs à base de chlore permettent de purifier efficacement et rapidement l’eau du bassin à la sortie de l’hiver. Le chlore est présent en quantité très concentrée, il faut donc attendre une dizaine d’heures avant de mettre les pieds dans l’eau afin de limiter les risques d’irritation des muqueuses.

Le peroxyde d’hydrogène

Puissant algicide, le peroxyde d’hydrogène s’utilise en cas de problème d’eau verte. Il est idéal pour compléter l’action du PHMB. En revanche son efficacité est lourdement impactée par le pH de l’eau et sa température.

Les fongicides

Les fongicides sont utilisés en sortie d’hivernage de la piscine et uniquement en présence de champignons.

Les produits floculants

Les produits floculants sont particulièrement recommandés pour les systèmes de filtration à sable. En effet, ils permettent l’agglutination des particules très fines présentes dans l’eau afin d’augmenter leur volume et faciliter leur captation par le filtre. Ce type de produit s’utilise principalement en tout début de saison.

Quels traitement pour rééquilibrer l'eau de sa piscine ?

Quels traitements pour rééquilibrer l’eau de sa piscine ?

L’efficacité des traitements curatifs est souvent liée à l’équilibre de l’eau de votre piscine qui doit donc rester stable.

Le correcteur de pH

Ni trop acide, ni trop basique, le pH idéalement conseillé pour une piscine doit être compris entre 7 et 7,4.
Le pH de l’eau doit ainsi être régulièrement vérifié afin d’assurer votre confort de baignade ainsi que l’efficacité de vos produits de traitement.

Deux sortes de régulateurs de pH sont ainsi disponibles :

  • les produits pH plus, qui permettent de faire remonter le pH de la piscine.
  • Les produits pH moins, qui permettent de faire baisser le pH du bassin.

Les correcteurs d’alcalinité

L’alcalinité de l’eau a une action très similaire à celle du pH. Pour une eau bien équilibrée, une alcalinité comprise entre 80 et 120 mg /L est ici recommandée.

Surveillez donc régulièrement ce taux au même titre que le pH et utilisez un produit correcteur d’alcalinité en cas de déséquilibre.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison