Quelle peinture choisir pour une salle de bain ?

À l’instar de la cuisine, la salle de bain fait partie des pièces de la maison que l’on rénove le plus souvent. Ceci n’a rien d’étonnant, puisque tout un chacun aspire à profiter d’une pièce d’eau respirant le propre. D’autant que la pièce joue un rôle important en cas de revente du bien.

En revanche, l’humidité et les écarts de température importants, que subit quotidiennement la salle de bain, nous contraignent à adopter des revêtements adaptés.

Si vous avez choisi de rénover votre pièce d’eau en la peignant, il y a de fortes chances que vous vous demandiez quelle peinture choisir pour une salle de bain. Voici quelques pistes pour répondre à cette question.

Doit-on utiliser une peinture spéciale pour la salle de bain ?

Doit-on utiliser une peinture spéciale pour la salle de bain ?

Bien que certains arguments marketing le laissent souvent entendre, il n’existe à proprement parler aucune peinture spécifiquement destinée à la salle de bain. En revanche, certaines catégories de peinture profitent d’une meilleure résistance à l’humidité.

Le plus souvent, on opte pour une peinture acrylique bénéficiant d’une résistance accrue à la présence d’eau et d’écarts de température importants. Dans la majorité des cas, vous opterez ainsi pour une peinture acrylique spéciale “pièces humides”.

Dans tous les cas, préférez une peinture de bonne marque. Celle-ci sera plus facile à appliquer, et durera plus longtemps.

Les différentes peintures utilisables dans une salle de bain

Les différentes peintures utilisables dans une salle de bain

Bien que les peintures acryliques soient les plus recommandées ici, d’autres peintures peuvent intervenir dans la salle de bain.

La couche d’impression, impérative dans les pièces humides

Les travaux de peinture dans une salle de bain doivent impérativement débuter par une sous-couche. Celle-ci est essentielle afin de préparer le support à recevoir la peinture définitive :

  • la sous-couche renforce la résistance à l’humidité de la peinture,
  • elle permet de gommer les défauts du support,
  • elle améliore le pouvoir couvrant de la peinture.

Choisir entre peinture acrylique et glycéro

La peinture glycéro existe toujours, mais ne doit pas être privilégiée ici. En effet, la composition de la peinture glycéro en fait un revêtement nocif pour l’environnement, responsable d’émanation chimiques et toxiques.

Elle reste pourtant l’une des peintures toujours utiliser dans les salles de bains en raison de sa résistance supérieure à l’humidité. Préférez néanmoins une peinture acrylique haut de gamme à une peinture glycéro.

La peinture pour le plafond de la salle de bain

On trouve des peintures spéciales pour le plafond, qui offrent un fort pouvoir couvrant, et sont plus faciles à appliquer au plafond.

Toutefois, ce type de peinture n’est pas suffisamment résistant à l’humidité pour être envisagé dans les pièces d’eau. Encore une fois, préférez appliquer une peinture acrylique au plafond de votre salle de bain.

Bon à savoir : les peintures acryliques satinées ou mates dissimulent mieux les défauts du support.

Quand opter pour les peintures techniques dans une salle de bain ?

Quand opter pour les peintures techniques dans une salle de bain ?

Certaines peintures spécialisées peuvent être appliquées dans la salle de bain, afin :

  • d’accrocher sur un support bien particulier,
  • de fournir un traitement spécial,
  • d’apporter de l’élasticité ou une autre propriété technique.

L’utilisation de ces peintures doit toutefois être limitée le plus possible en raison de leur coût important et de leur impact néfaste sur l’environnement.

La peinture anti-humidité pour le pourtour des sanitaires

Inutile d’expliquer ici pourquoi les peintures anti-humidité sont utiles dans une salle de bain. Particulièrement technique, ce type de peinture permet d’apporter davantage d’imperméabilité au support qui le reçoit.

On utilise la peinture anti-humidité de manière à faire barrière à l’humidité en protégeant le support fragilisé par les contacts répété avec l’eau.

On pense notamment aux pourtours des sanitaires (baignoire, douche, lavabo) qui reçoivent souvent des éclaboussures d’eau.

L’anti-condensation, a n’utiliser que ponctuellement

Une salle de bain qui fait l’objet d’une forte condensation est sans doute insuffisamment ventilée. Il est alors nécessaire d’y appliquer, à certains endroits seulement, une peinture spécifiquement étudiée pour pallier le problème.

La peinture anti-condensation offre des propriétés isolantes qui fait barrière entre l’air chaud et le mur froid. Résultat, la formation de condensation est ainsi fortement réduite.

Bon à savoir : les peintures anti-condensation ne peuvent être recouvertes, mais elles peuvent être teintées.

La peinture pour le carrelage de la salle de bain

Vos délais sont trop courts ou votre budget est extrêmement serré ? Votre projet de rénovation doit donc s’adapter à vos contraintes.

Dans ce cas, il y a de forte chance pour que vous ne puissiez pas remplacer votre carrelage, un revêtement de sol de salle de bain très fréquent, et que vous souhaitiez plutôt le repeindre.

Il existe en effet des peintures pour le carrelage (sol ou murs) faciles à appliquer, efficaces et profitants d’une bonne durée de vie.

La peinture anti-moisissures

La rénovation d’une salle de bain ancienne peut parfois s’attacher à supprimer les traces de moisissures visibles sur les murs ou le plafond.

Sachez qu’il existe des peintures capables de supprimer les moisissures les plus légères. D’autres s’utilisent pour couvrir les taches, une fois celles-ci traitées.

Attention toutefois aux moisissures bien implantées qui peuvent traduire un problème plus important à traiter absolument.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison