Astuce : Comment fabriquer soi-même un absorbeur d’humidité naturel ?

L’excès d’humidité entraîne de nombreux problèmes, tant au niveau du logement lui-même que de la santé de ces occupants. Elle engendre taches de moisissures, papier peint qui se décolle, mauvaises odeurs, condensation sur les vitres, mais aussi des troubles respiratoires (bronchites, asthme, allergies…). Pour réduire l’humidité dans une pièce, plusieurs solutions existent, les absorbeurs d’humidité, les déshumidificateurs et les petits gestes au quotidien. Dans cet article, nous allons vous donner des astuces pour réaliser vous-même un absorbeur d’humidité avec des matériaux naturels et efficaces. Nous verrons aussi comment lutter contre l’humidité avec quelques conseils simples et comment enlever des taches de moisissures avec des produits naturels.

A lire également : Notre guide des meilleurs déshumidificateurs d’air

Comment choisir son déshumidificateur professionnel ?

Quel déshumidificateur pour une chambre ?

Comment faire un absorbeur d’humidité soi-même ?

Si vous souhaitez réaliser à moindre coût un déshumidificateur artisanal, voici plusieurs solutions avec des matériaux absorbants faciles à se procurer.

Déshumidificateur à base de charbon de bois

Le charbon de bois est un matériau écologique et économique, absorbant que l’on peut utiliser pour déshumidifier naturellement une petite pièce de la maison ou un placard. Pour réaliser votre absorbeur maison, munissez-vous d’un bocal. Percez le couvercle et placez quelques morceaux de charbon de bois à l’intérieur. Refermez et remplacez le charbon environ tous les 15 jours selon le taux d’humidité.

A lire également : Comment bien déshumidifier une maison

Déshumidificateur à base d’argile

L’argile permet de réguler l’humidité ambiante de la maison en captant l’humidité excessive. Optez pour de l’argile concassée, placez-en environ 300 gr dans un vieux torchon en coton. Munissez-vous d’un bidon de 5 litres, coupez la partie supérieure, retournez-la et insérez-là sur la partie inférieure. Placez le torchon avec l’argile sur la partie supérieure. L’argile va absorber l’excès d’humidité et le contenant servira de réservoir d’eau. Pensez à vider régulièrement l’eau absorbée et remplacez l’argile de temps en temps.

Déshumidificateur à base de Chlorure de Calcium

Le chlorure de calcium est un sel de calcium qui est très hygroscopique, c’est à dire qui retient l’humidité de l’air par absorption et par adsorption. Il est utilisé dans certains absorbeurs vendus sur le marché. Pour réaliser votre déshumidificateur à moindre coût, procurez-vous du Chlorure de Sodium (en magasin bio, en droguerie ou en ligne) et une chaussette. Introduisez 300 gr de chlorure de calcium dans une chaussette, nouez-là et accrochez-là au-dessus d’un récipient suffisamment grand. La chaussette de chlorure de calcium va absorber l’humidité et l’eau va s’écouler dans le récipient collecteur. Ce type de produit peut déshumidifier une pièce jusqu’à 50 m².

Comment faire un absorbeur d’humidité avec du gros sel ?

Le gros sel est aussi un ingrédient anti-humidité, facile à trouver et bon marché. Pour fabriquer un absorbeur d’humidité à base de gros sel, prenez une bouteille en plastique, coupez-la et introduisez la partie supérieure à l’envers (goulot vers le bas) sur la partie inférieure. Vous obtenez ainsi une partie entonnoir et une partie pour recueillir l’eau comme un piège à guêpe. Mettez du gros sel de cuisine dans un tissu en coton et posez-le sur la partie entonnoir. En ce qui concerne les proportions, comptez 150 gr de gros sel pour une pièce de 25 m² et pensez à le remplacer tous les 4 jours environ. Vous pouvez aussi réutiliser le gros sel en le passant au four pendant 45 minutes, il sera ainsi asséché et pourra être réemployé dans votre absorbeur maison.

La chaux vive

La chaux vive est aussi une excellente méthode pour absorber l’humidité excessive. Assez irritante pour la peau et les yeux, elle doit être maniée avec précaution, mais son utilisation est efficace pour des pièces jusqu’à 40 m². Installez un sceau au milieu de la pièce à déshumidifier avec une quantité suffisante de chaux vive et placez un couvercle percé au-dessus du sceau. La chaux éteinte permet aussi d’enlever l’humidité dans une pièce, mais elle est un peu moins efficace que la chaux vive.

le gros sel comme absorbeur d'humidité maison

Comment déshumidifier une pièce ? Nos autres solutions

Pour retrouver un taux d’humidité idéal (entre 40 et 60%), vous pouvez aussi investir dans un déshumidificateur électrique ou chimique.

Le déshumidificateur électrique

Ce type d’appareil permet de réguler le taux d’humidité dans une pièce. Un ventilateur aspire l’air, le fait passer au travers d’un filtre et le dirige vers un condensateur qui va transformer la vapeur d’eau contenue dans l’air en gouttelettes d’eau. L’air ainsi asséché est renvoyé dans l’air ambiant par le ventilateur. L’eau est collectée dans un bac qu’il faut vider régulièrement. Certains déshumidificateurs électriques sont équipés de tuyau d’évacuation pour réaliser un drainage autonome. Il suffit alors de placer l’appareil près d’un point d’évacuation. Avec un déshumidificateur électrique à hygromètre, il est possible d’afficher le taux d’humidité en temps réel et de régler le pourcentage d’humidité souhaité. Ce genre d’équipement peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison (salle de bain, chambre, cuisine…), mais aussi dans une cave ou un garage. Pour s’équiper, il faut compter entre 100 et 250 euros.

Le déshumidificateur chimique

Si vos pièces sont légèrement humides, un déshumidificateur chimique tel que Rubson peut suffire. C’est un bac contenant un sachet de produit absorbant (Silice, Chlorure de Calcium ou chlorure de Sodium) qui retient et capte l’excès d’humidité. Il peut être installé partout chez soi, du fait de son faible encombrement. Le sachet absorbant est à remplacer tous les 3 mois environ et le bac d’eau est à vider régulièrement. Comptez environ 15 euros pour un absorbeur chimique et prévoyez le coût des cartouches à remplacer (environ 20 euros les 6).

Comment lutter contre l’humidité ?

Les causes de l’humidité

Elles sont nombreuses et certaines sont dues à notre propre activité alors que d’autres sont inhérentes à nous. La respiration et la transpiration produisent à elles seules de 1 à 2.5 litres d’eau par 24 heures. L’utilisation du lave-linge, du lave-vaisselle, le fait de se doucher et de cuisiner sont aussi des facteurs d’humidité supplémentaires.

La météo, la présence d’un lac, d’une rivière, de nappes phréatiques à proximité de notre habitation et l’influence du climat sont aussi des paramètres qui peuvent accentuer l’humidité ambiante. Il peut y avoir des phénomènes de remontées par capillarités qui s’expliquent par la remontée d’humidité par les murs.

Dans les autres causes possibles, un logement peut souffrir d’infiltrations avec des murs non étanches. Il sera alors nécessaire de réaliser des travaux d’hydrofugation pour imperméabiliser la façade. Un dégât des eaux peut aussi être à l’origine de problèmes d’humidité. On le voit généralement apparaître à travers des tâches plus ou moins étendues sur les plafonds ou sur les murs.

Nos conseils anti-humidité

Voici quelques conseils simples qui peuvent vous aider à réduire l’humidité :

– Aérez votre logement tous les jours durant 5 à 10 minutes pour un air sain

– Entretenez les grilles d’aération et la VMC (ventilation mécanique contrôlée)

– Démarrez la hotte lorsque vous cuisinez

– Ouvrez la fenêtre (s’il y en a une) de votre salle de bain après votre douche

– Maintenez une température idéale selon chaque pièce

– Faîtes sécher votre linge dans une pièce ventilée

– Entourez-vous de plantes aux propriétés absorbantes comme le lierre grimpant ou l’azalée, qui pourront trouver leur place dans votre salle de bain par exemple.

Que faire contre l’humidité dans une chambre ?

Il est possible de réguler l’humidité d’une chambre avec quelques astuces, en plus d’aérer celle-ci tous les matins.

La lampe à sel : une solution naturelle contre les problèmes d’humidité

La lampe à sel est constituée de sel rose d’Himalaya aux vertus absorbantes. En plus d’éclairer, il suffit de l’allumer pour qu’elle assèche l’air ambiant. Vous pouvez vous en procurer en magasin de phytothérapie ou directement en ligne. Pour bénéficier des avantages de la lampe de sel, il suffit de la laisser allumer sur de longues périodes.

La gomme arabique

La gomme arabique possède un pouvoir absorbant et assainissant en dégageant une légère odeur parfumée. C’est un produit naturel qui provient de la sève d’acacias. La gomme arabique peut être utilisée pour réduire l’humidité d’une chambre, il suffit alors d’en déposer quelques morceaux dans une coupelle. Elle peut aussi aider à lutter contre les moisissures en la plaçant à l’intérieur des dressings.

Sel de gemme et bicarbonate de sodium pour le dressing

Le sel de gemme qui est un sel provenant de dépôts souterrains et le bicarbonate de sodium sont deux matériaux qui peuvent être employés pour réduire de faibles taux d’humidité. On les recommande notamment pour absorber l’humidité dans des placards et armoires. Il suffit de mettre un fond de sel de gemme ou de bicarbonate de soude dans un petit récipient et de le changer régulièrement.

La litière pour chat

La litière pour chat est aussi un absorbant facile à se procurer et pas cher. Elle contient généralement de l’argile et de la Silice, reconnus pour leurs propriétés asséchantes. Placez un fond de litière dans un contenant et remplacez-la régulièrement ou introduisez de la litière pour chat dans une chaussette et suspendez-la dans la zone humide. Ce type d’absorbeur d’humidité maison suffira pour de petits coins humides comme dans les placards, sous un escalier ou dans un garde-manger.

litière de chat pour fabriquer soi même un déshumidificateur maison

Comment enlever des taches de moisissures naturellement ?

Lorsque l’humidité dans la maison s’est installée, des problèmes de moisissures peuvent apparaître. Voici plusieurs solutions naturelles pour enlever facilement des taches de moisissures de vos textiles (vêtements, rideaux, draps, serviettes de bain…) ou pour assainir un bac de douche, les murs d’une pièce….

Le sel et le jus de citron

Pour détacher des textiles de tâches de moisissures, mélangez une cuillère à café de sel dans 50 cl de jus de citron. Appliquez cette solution sur vos tissus, frottez et rincez à l’eau claire. La préparation de sel et de jus de citron peut aussi servir à assainir le bac de douche ou la baignoire. Dans ce cas-là, versez la préparation dans un vaporisateur et pulvérisez votre faïence de douche. Laissez agir et frottez avant de rincer.

Le vinaigre et l’eau déminéralisée

Cette astuce conviendra parfaitement aux joints de carrelage noircis par la moisissure. Il suffit de mélanger 1/3 de vinaigre pour 2/3 d’eau déminéralisée et de vaporiser cette préparation sur vos murs. Laissez agir, frottez et rincez.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude sera votre allié naturel pour combattre les taches de moisissures sur les murs, notamment pour celles les plus imprégnées dans vos joints. Pour procéder, il suffit de verser une cuillère à soupe dans 1 litre d’eau chaude et de frotter avec cette solution. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez directement appliquer du bicarbonate de soude sur une brosse ou sur une éponge et frotter ainsi vos joints.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison