Déshumidificateur : comment bien déshumidifier une maison ?

Lorsque des problèmes d’humidité apparaissent, un certain nombre de désagréments viennent affecter la qualité de vie des occupants. Que ce soit des problèmes de moisissures, de détérioration des murs et plafonds ou des problèmes de santé, l’excès d’humidité doit être traité. Parmi les différentes solutions pour y remédier, les déshumidificateurs ont fait leurs preuves pour retrouver une maison saine. Dans cet article, nous verrons comment déshumidifier votre logement avec des conseils simples, les différents modèles de déshumidificateurs vendus sur le marché et les plus adaptés en fonction de la pièce à déshumidifier. Enfin nous vous donnerons quelques astuces pour réaliser votre propre déshumidificateur maison avec des solutions naturelles.

Que provoquent les problèmes d’humidité ?

On parle d’humidité excessive lorsque le taux d’humidité dépasse les 60%, on le mesure à partir d’un hygromètre, le taux idéal à maintenir étant compris entre 40 et 60%. L’excès d’humidité provoque des dégâts à plusieurs niveaux. D’un point de vue esthétique, une forte humidité entraîne le développement de moisissures, de tâches sur les murs et les plafonds, de décollement de papier peint, de condensation sur les vitres et des odeurs désagréables qui se logent notamment sur les textiles. À la longue, elle peut avoir des conséquences désastreuses sur le bâtiment (apparition de salpêtre, pourrissement du bois…) et sur la santé de ses occupants.

En effet, un excès d’humidité entraîne des troubles respiratoires, elle favorise les problèmes d’allergies (aux moisissures et aux acariens), d’asthme, de bronchite, de rhinites, de conjonctivite… On remarque aussi l’apparition de troubles articulaires avec notamment l’arthrose, arthrite et bons nombres de rhumatismes. Chez les enfants, une chambre trop humide peut provoquer le développement de maladies chroniques comme l’asthme et les allergies.

deshumidificateur maison pour humidité excessive

Comment assécher une maison humide ?

Le moyen le plus efficace pour retrouver un taux d’humidité optimal dans le cas d’une maison saine (sans fuite) est le déshumidificateur d’air. Plusieurs modèles existent, voici leurs caractéristiques.

Le Déshumidificateur pour maison / appartement

Dans le cas où vous souhaitez déshumidifier plusieurs pièces de la maison, veillez à vous équiper d’un déshumidificateur assez puissant et qui couvre la surface de la plus grande de vos pièces. Certains modèles couvrent une surface de 100 m². Vous pourrez ainsi maîtriser le taux d’humidité de chaque pièce en le déplaçant selon les besoins ou en l’installant au centre de votre logement. Certains appareils possèdent des roulettes pour être déplacés facilement.

Comment enlever l’humidité dans une chambre ou une salle de bain ?

Un déshumidificateur compact sera plus approprié pour une salle de bain ou une chambre. Il existe des formats réduits avec des bacs collecteurs d’une capacité de 2 litres. Pour équiper, une chambre à coucher, il sera aussi préférable de se procurer un appareil silencieux, avec moins de 45 décibels en fonctionnement. Vous pourrez ainsi le laisser allumé toute la nuit sans être perturbé dans votre sommeil. De plus en plus de modèles sont équipés d’un hygromètre intégré pour régler le taux d’humidité à un pourcentage en particulier. Cette fonctionnalité peut être intéressante pour régler le taux idéal d’une chambre de bébé aux besoins particuliers.

A lire aussi : Comment choisir son déshumidificateur professionnel ?

Quel déshumidificateur pour une chambre ?

Les différents types de modèles

Il existe 2 types de modèles : les déshumidificateurs électriques et les déshumidificateurs chimiques.

Les déshumidificateurs électriques sont les plus efficaces. Ils sont parfaitement adaptés pour réguler l’air humide des grandes pièces. Ils fonctionnent à partir d’un ventilateur qui capte l’air, le filtre avant de passer dans un condensateur. Ce dernier absorbe les gouttelettes de vapeur d’eau présentes dans l’air et les transforme en eau. L’air ainsi asséché est relâché dans l’air ambiant par le ventilateur. Le déshumidificateur reproduit ce cycle jusqu’à obtenir le taux d’humidité souhaité. L’eau recueillie est contenue dans un bac collecteur qu’il est nécessaire de vider régulièrement, selon sa capacité. D’autres modèles sont dotés d’un tuyau d’évacuation pour un drainage autonome de l’eau captée. Il suffira de relier ce tuyau à une évacuation, un lavabo, une baignoire ou encore une douche.

Les déshumidificateurs chimiques ou absorbeurs d’humidité, tels que Rubson, fonctionnent soit à partir d’un sachet de matériau absorbant (type Chlorure de Sodium ou Chlorure de Calcium), soit d’un gel absorbant (type gel de Silice ou Silicagel) ou de pastilles absorbantes. Ces recharges sont à remplacer environ tous les 3 mois et il suffit de vider régulièrement le réservoir avec l’eau recueillie. Ce type de déshumidificateur peut suffire dans de petits espaces, par exemple sous un escalier, mais ne sera pas suffisant pour des pièces très humides. Il peut aussi être utilisé en première intention dans une chambre peu humide.

meilleur deshumificateur électrique

Astuces pour lutter contre l’humidité

Quelques conseils simples et des solutions naturelles peuvent vous aider à réduire l’humidité de votre logement ou à agir en prévention :

1- Aérez 5 à 10 minutes chaque jour en laissant fenêtres et portes ouvertes

2- Veillez à un entretien régulier des grilles d’aération et de la VMC (ventilation mécanique contrôlée)

3- Faîtes fonctionner la hotte dès que vous cuisinez ou même quelques minutes avant pour une meilleure efficacité et pendant quelques minutes après.

4- Installer des plantes d’intérieurs aux vertus assainissantes et asséchantes. Le lierre grimpant fait partie de ces plantes qui absorbent l’humidité dans l’air, tout comme l’azalée ou le spathiphyllum .

5- Éviter de faire sécher du linge dans une pièce non ventilée.

6- Installez un chauffage d’appoint dans la salle de bain en période d’hiver. Il assèchera l’air humide en plus de procurer un certain bien-être à ses occupants.

7- Il peut être intéressant d‘installer une clim réversible chez soi pour lutter contre l’humidité. En effet, ce système de chauffage ne produit pas de condensation l’hiver et il est possible de régler la clim sur le mode déshumidification pour absorber l’humidité et assécher l’air.

8- Veillez à maintenir une température idéale selon les pièces pour éviter l’humidité dans l’air. Il est recommandé de ne pas dépasser les 18 degrés pour une chambre, 19-20° pour la pièce de vie et 20° pour la salle de bains.

Les signes d’un excès d’humidité

Si vous n’êtes pas équipé d’un hygromètre pour vérifier le taux d’humidité de votre logement, certains signes ne trompent pas.

La condensation

Lorsque de la buée apparait sur les vitres et miroirs avec parfois un léger écoulement d’eau, c’est le signe d’une humidité trop élevée. En plus, d’empêcher d’y voir clair, cette condensation crée de petites flaques d’eau au bas des fenêtres.

Les tâches

Lorsque des tâches apparaissent au niveau des murs ou des plafonds, c’est souvent le signe d’un début de dégradation. Ces tâches indiquent souvent une infiltration d’eau ou un dégât des eaux des voisins du dessus. La peinture peut commencer à s’effriter et le papier à se décoller.

Une odeur de moisi ou de renfermé

Une odeur de renfermée qui se dégage d’une chambre, d’une cave, ou de toute autre pièce de la maison est aussi un signe de forte humidité. En plus d’être désagréables, ces mauvaises odeurs se portent aussi sur le linge qui a du mal à sécher (serviettes, tapis de bain…).

Des allergies

Il arrive que l’on devienne allergique en aménageant dans un logement. Ces allergies peuvent être provoquées par une humidité excessive qui permet la prolifération de moisissures, d’acariens et autres microbes.

Comment se débarrasser de l’humidité sur les murs et les plafonds ?

Des traces d’humidité sur les murs ou sur les plafonds, ou même du salpêtre peuvent provenir de dégâts des eaux, de fuites ou d’infiltrations d’eau. Il est nécessaire de détecter et réparer ces fuites pour éradiquer le problème. Dans certaines régions, le climat favorise aussi les excès d’humidité et on peut voir apparaître des remontées par capillarités, c’est-à-dire une humidité du sol qui remonte par les murs.

Pour se débarrasser de cette humidité excessive, il peut s’avérer nécessaire d’effectuer des travaux d’isolation, d’améliorer le système de ventilation ou encore de faire des injections de produits isolants dans vos murs lorsqu’ils sont atteints de remontées par capillarités. Si les murs sont infiltrés d’eau par l’extérieur, il sera recommandé de réaliser des travaux d’hydrofugation sur les murs de la façade pour les imperméabiliser. Vous l’aurez compris, il est essentiel d’identifier la nature et les causes d’une humidité excessive afin de remédier une bonne fois pour toutes à ce problème, en plus d’opter pour un déshumidificateur électrique.

deshumidifier une maison avec deshumidificateur

Comment faire un déshumidificateur maison ?

Lire notre article complet au sujet : comment faire un déshumidificateur naturel

Il est possible de fabriquer soi-même votre déshumidificateur pour répondre à de légers problèmes d’humidité (placards, sous-escalier…) ou à une humidité occasionnelle par temps de pluie.

Les matériaux pour un déshumidificateur naturel

Certains matériaux sont dotés de propriétés absorbantes. C’est le cas du charbon de bois, de l’argile, de la litière pour chat, des morceaux de gomme arabique, de la chaux vive ou encore du bicarbonate de sodium.

Quel sel pour un déshumidificateur maison ?

Le matériau généralement employé dans les absorbeurs d’humidité type Rubson est du Gel de Silice ou du Chlorure de Sodium ou encore du Chlorure de Calcium. Il est possible de remplacer ces sachets absorbants par du gros sel de cuisine ou encore du sel de gemme. Il suffira alors de réemployer la boîte de votre absorbeur acheté dans le commerce et d’y placer un de ces sels dans un fin tissu.

Fabrication d’un absorbeur d’humidité maison

Pour réaliser vous-même votre propre absorbeur d’humidité, il suffit de récupérer une boîte, type bac de glace ou une bouteille en plastique ou encore un bidon et un chiffon en coton. Le principe est simple, il suffit d’avoir un contenant qui servira de collecteur d’eau et une partie supérieure percée qui accueillera le produit absorbant. Pour commencer, placer le matériau absorbant dans un chiffon de coton. Coupez un bidon en deux, la partie inférieure servira de réservoir d’eau. Retournez la partie supérieure, percez-la et placez-la au-dessus du réservoir. Installez le chiffon avec le matériau absorbant sur le dessus de votre absorbeur maison et le tour est joué ! Pensez à vider régulièrement le bac d’eau.

Où placer un déshumidificateur ?

L’idéal est d’installer votre déshumidificateur au centre de la pièce que vous souhaitez déshumidifier. En revanche, si c’est un modèle pourvu d’un tuyau de drainage, il sera nécessaire de le placer près d’une fenêtre ou d’une évacuation. Vous pouvez aussi rapprocher l’appareil de l’endroit infiltré si c’est le cas d’un seul mur.

 

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison