Peut-on installer une VMC dans une chambre ?

Une bonne aération est tout à fait essentielle dans une maison, et ce jusque dans la chambre. D’autant que nous passons beaucoup de temps dans cette dernière.

Des problèmes de ventilation peuvent rapidement être lourds de conséquences dans une chambre, comme dans tout le reste du logement. Vous ne manquerez pas de remarquer très rapidement les déconvenues liées à un manque d’aération.

Il convient alors d’agir vite, afin de limiter les dégradations entraînées par une accumulation d’humidité dans la pièce.

Peut-on installer une VMC dans une chambre ? Voyons cela en détail dans cet article ABC Travaux.

La VMC, un équipement indispensable dans un appartement, une maison

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Les maisons modernes sont pourvues d’une VMC intégrée au cœur d’un réseau qui dessert toutes les pièces du logement, jusqu’aux chambres. Ce réseau reste invisible puisque dissimulé dans les murs ou les faux plafonds.

Depuis plus de 30 ans, la VMC fait partie intégrante des normes de construction. Elle est donc obligatoire afin d’assurer la bonne ventilation des pièces.

L’isolation et l’étanchéité à l’air offertes par les maisons modernes explique cette obligation. En effet, plus elle est étanche, moins la maison perd de chaleur. En revanche, cette étanchéité limite aussi grandement le renouvellement de l’air dans le logement. L’installation d’une VMC permet donc de pallier le problème.

On trouve aujourd’hui de nombreux types de VMC aux performances variables. Toutes ne sont pas accessibles au même prix et proposent des modes de fonctionnement eux aussi très variés. VMC simple ou double flux… quel que soit le modèle choisi, tous ont toutefois pour objectif d’assurer un flux d’air continu entre intérieur et extérieur de l’habitation.

Pourquoi installer une VMC dans une chambre ?

Pourquoi installer/mettre une VMC dans une chambre ?

La principale raison est d’aérer la chambre et d’assainir l’air de sa chambre avec une vmc. Conformément aux normes de construction, l’isolation est de rigueur dans les logements modernes et les maisons modernes, donc bonjour l’étanchéité à l’air ! Cette étanchéité se retrouve dans toutes les pièces d’un logement neuf bien isolé, mais se fait ressentir plus particulièrement dans les chambres. La chambre est la pièce où on passe près d’un tiers de notre temps, une bonne aération chambre est donc primordiale.

Installer Vmc chambre a coucher s’avère indispensable pour lutter contre la pollution intérieure de la chambre, notamment pour une chambre sans fenêtre. C’est également le cas d’une chambre avec salle de douche et une chambre avec salle de bain, et encore une chambre à proximité de la cuisine. Ces chambres présentent un taux d’humidité plus élevé que dans les autres pièces. Dans tous les cas, une émission d’humidité naturelle se fait dans toutes les chambres pendant le sommeil. En effet, durant notre sommeil, nous dégageons tous de l’humidité en respirant. À titre d’exemple, on estime qu’une personne adulte dégage aux alentours d’1.5 L d’eau par nuit, portant l’hygrométrie ambiante jusqu’à 70 %.

L’installation d’une VMC dans une chambre vous garantit un système de ventilation qui renouvelle l’air en permanence grâce à sa mise en circulation permanente. Ce système de ventilation assure la qualité de l’air, sans déperdition calorique. Le taux d’humidité est abaissé, les désordres sont régulés, surtout si vous optez pour l’installation d’une VMC hygroréglable. Un équipement hygroréglable se déclenche dès qu’il détecte un taux d’humidité qui ne correspond pas à la norme.

Qui plus est, la VMC arrête l’apparition de traces de moisissures, elles-mêmes favorables aux développement des acariens et des allergies, qu’on trouve fréquemment sur les murs ou le linge de maison. L’installation d’une VMC ralentit également la prolifération de ceux-ci, ce qui diminue les problèmes de santé pour les occupants de la maison.

Mettre une VMC dans une chambre aide à lutter contre la sensation de froid. La VMC permet à la chambre d’atteindre une température idéale sans générer une consommation trop élevée d’énergie thermique. Grâce à l’installation d’une VMC, vous pouvez donc faire des économies d’énergie.

Si les logements modernes sont obligatoirement équipés d’une VMC, ce n’est toutefois pas le cas des logements vieux de plus de 30 ans. Il se peut donc que votre bien n’en soit pas pourvu. Avant de chercher à faire installer une VMC dans une chambre, commencez par en déterminer l’utilité réelle.

Il est tout à fait normal que vous cherchiez à régler votre problème en faisant installer une VMC chez vous. En revanche, celle-ci aura certes un impact sur les symptômes occasionnés par l’humidité (condensation et moisissure), mais elle ne réglera pas le problème en profondeur.

Résoudre un problème d'humidité dans une chambre sans VMC

Résoudre un problème d’humidité dans une chambre sans VMC

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Comme nous venons de le voir, l’absence de VMC peut se traduire par un excès d’humidité dans votre chambre à coucher. Toutefois, faire installer une VMC dans votre logement ne suffit pas à résoudre intégralement le problème. En outre, il est tout simplement impossible de poser une VMC uniquement pour une chambre puisque cet équipement est destiné à être intégré au sein d’un réseau complet qui dessert toute l’habitation.

Ce réseau est généralement installé dans les combles de la maison. En effet, la VMC peut être assez bruyante lorsqu’elle fonctionne et doit donc être reléguée dans un espace inutilisé et reculer du logement.

En revanche, il est tout à fait possible d’intégrer une bouche de VMC dans la chambre. Optez alors de préférence pour un équipement silencieux afin de ne pas être dérangé durant votre sommeil.

Bon à savoir : votre VMC est trop bruyante ? Sachez que l’on peut faire l’acquisition de manchons acoustiques afin de réduire les bruits de ventilation.

Les autres solutions d’aération possibles dans une chambre

Puisque la VMC permet de résoudre seulement en partie le problème d’humidité dans une chambre, vous devrez également mettre en oeuvre d’autres méthodes pour y renouveler l’air.

À noter : une solution à écarter ici n’est autre que l’extracteur d’air. En effet, cet équipement est à proscrire dans une chambre en raison des nuisances sonores qu’il engendre.

En cas d’humidité dans votre chambre, optez pour les solutions suivantes :

  1. Faites installer des fenêtres à double vitrage équipées de bouches d’aération intégrées aux cadres dormants. Ces derniers sont essentiels à la bonne circulation de l’air.
  2. Faites réviser l’isolation de votre logement afin de la rendre plus performante.

Vous pouvez également adopter les bons gestes afin de réduire le taux d’humidité dans votre chambre :

  1. ne fermez plus la porte de la chambre lorsque vous dormez,
  2. détalonnez vos menuiseries légèrement afin d’aider à améliorer la circulation de l’air,
  3. ouvrez la fenêtre au minimum 10 minutes par jour, quelle que soit la saison, afin d’aérer votre chambre et de renouveler l’air.

Quels types de VMC pour une chambre ?

Si vous envisagez l’installation d’une VMC dans votre chambre, vous avez le choix entre une VMC simple flux et une VMC double flux. Quelles sont les particularités respectives de ces deux types de VMC ?

La VMC simple flux

La VMC simple flux chambre se décline en deux modèles : la VMC autoréglable et la VMC hygroréglable.

– La VMC autoréglable aspire l’air intérieur de la chambre par les bouches d’extraction, puis par les gaines. Celle-ci expulse par la suite l’air vicié à l’extérieur. Un ventilateur inversé permet ensuite de faire entrer l’air extérieur par les entrées d’air qui se trouvent au niveau des châssis des fenêtres. Le prix d’une VMC autoréglable se situe entre 70 € et 350 €, prix de pose non compris. Dans le neuf, le prix de pose d’une VMC autoréglable varie entre 300 € et 450 €, tandis qu’en rénovation, il faut prévoir entre 500 € et 900 €, équipement et pose compris.

– La VMC hygroréglable est dotée d’un système de ventilation mécanique qui se déclenche en fonction des besoins. Le système de ventilation ne fonctionne pas en continu, il se déclenche dès qu’il détecte un taux d’humidité plus élevé que la normale. Le prix d’une VMC hygroréglable est entre 150 € et 450 € hors prix de pose. Le prix de pose d’une VMC hygroréglable est de 550 € à 900 € dans le neuf et de 1 100 € à 1 400 € en rénovation, équipement et pose compris.

La VMC double flux

La VMC double flux est pourvue d’un système d’échangeur thermique qui permet de limiter les pertes de chaleur de manière significative. Contrairement à la VMC simple flux, il n’y a pas d’échange entre l’air aspiré et l’air expulsé dans une VMC double flux. Le système d’échangeur thermique implique un système de gaines doubles. Pour éviter la condensation, le caisson de la VMC doit se trouver en volume isolé et les gaines doubles doivent être calorifugées. Le prix d’une VMC double flux, qui est plus performante, est plus élevé que celui d’une VMC simple flux. Il faut compter entre 960 € et 3 600 € sans le prix de pose dans le neuf et de 4 200 € à 10 800 € en rénovation. Le prix horaire pour l’installation d’une VMC double flux varie de 54 € à 72 €.

Qu’en est-il de la VMC thermodynamique ?

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

La VMC thermodynamique est le 3ème type de VMC pour chambre qu’on oublie trop souvent. C’est un système de ventilation double-flux qui est associé à une pompe à chaleur. La VMC thermodynamique permet non seulement de ventiler la chambre, mais aussi de renouveler, de chauffer l’air de la chambre et de climatiser cette dernière. Ultra performante, la VMC thermodynamique fait bénéficier des économies d’énergie conséquentes tout en optimisant la qualité de vie. Le tarif de la VMC thermodynamique pour chambre se situe entre 7 000 € et 15 000 €, équipement et prix de pose inclus.

Quels éléments prendre en considération pour l’installation d’une VMC dans une chambre ?

Avant d’envisager l’installation d’une VMC pour votre chambre, vous devez bien étudier le projet en tenant compte de certains éléments :

·       L’emplacement du caisson VMC. Le caisson VMC ne peut pa

s être installé directement dans la chambre à cause de son volume et surtout du bruit qu’il génère. Il est préférable de l’installer dans les combles dans le grenier pour éviter les nuisances sonores.

·       L’emplacement de la bouche d’aération VMC. Le nombre de décibels émis par l’extracteur d’air chambre n’est pas adapté pour cette pièce dédiée au sommeil. Il faut choisir un extracteur peu bruyant, voire atténuer le bruit VMC par le biais de manchons acoustiques.

·       Les gaines. Lors de la pose de la VMC pour chambre, il faut dissimuler les gaines dans les murs ou dans un faux plafond pour les relier au caisson VMC. L’installation d’une VMC requiert une technicité confirmée pour obtenir un résultat de qualité.

·       L’appel à un professionnel. Il est fortement recommandé d’avoir recours à un chauffagiste qui mènera une étude de faisabilité en bonne et due forme. Ce dernier vous conseillera ensuite au mieux sur l’équipement le plus approprié en fonction des besoins qui vous sont propres.

Comment s’explique une VMC bruyante ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer une VMC bruyante :

– La première est le manque d’entretien. Sur le long terme, il y a accumulation de la poussière et des saletés, ce qui peut encrasser le circuit. Si, après nettoyage du circuit de la VMC, les problèmes persistent, il faudra faire appel à un professionnel. Il va rechercher l’origine des bruits ailleurs.

– Les vibrations plus ou moins importantes émises par le moteur pendant le fonctionnement de la VMC. Ces vibrations ont un effet négatif sur la VMC et peuvent aggraver le bruit.

– La nature des conduits de la VMC. Plus les conduits sont souples, plus ils seront silencieux. Lorsque les conduits sont trop rigides, ils ont tendance à générer du bruit.

– Un réglage mal fait. Quand une VMC est mal réglée, elle peut être bruyante. Le réglage du débit d’air doit bien être proportionnel aux dimensions de la pièce.

Quel débit d’air convient à une chambre ?

Pour bien choisir votre système de ventilation, vous devez connaître le volume de la chambre et le taux de renouvellement d’air nécessaire. Pour les pièces de vie comme une chambre à coucher, un salon ou un bureau, l’aérateur VMC doit prévoir un débit de 15 m3/heure, par pièce et par personne. Ainsi, le besoin de renouvellement d’air ne sera pas identique dans une pièce occupée par une seule personne que par une famille de quatre personnes.

Pour assurer un bon balayage de l’air, un système de ventilation doit comporter des bouches d’extraction d’air dans les pièces humides et des entrées d’air dans les pièces de vie comme les chambres. Une VMC simple flux ou des extracteurs d’air sont des solutions efficaces. Néanmoins, la VMC double flux, qui a l’avantage de récupérer la chaleur de l’air, permet de faire de meilleures économies d’énergie.

FAQ

Info : Recevez instantanément 3 devis personnalisés auprès des professionnels locaux de votre région

- Rapide et sans engagement -

Où placer la bouche de vmc chambre ?

Comme l’air chaud et humide s’accumule vers le haut, la bouche VMC chambre doit être positionnée en hauteur. L’emplacement idéal pour une bouche VMC chambre est au sommet du mur ou dans le plafond. Il est également préférable de la placer juste au-dessus de la source de vapeur.

Où placer le caisson de la VMC ?

Le caisson de la VMC doit être installé dans les combles ou le grenier de la maison. L’emplacement doit limiter la longueur du conduit. Installer le caisson VMC directement sur le sol n’est pas recommandé. Des nuisances sonores sont générées par les vibrations. Il ne faut pas oublier que le ventilateur du caisson VMC génère du bruit.

Comment éviter une VMC bruyante ?

Il est possible de limiter la Vmc bruit et d’éviter les nuisances sonores dès la construction :

  • En choisissant un emplacement dans des endroits de la maison qui ne sont pas destinés à la vie quotidienne : par exemple, le caisson dans les combles et les bouches dans des faux plafonds.
  • En faisant installer des gaines acoustiques de bonne dimension. On peut opter pour des gaines de diamètre moyen ou réduit en multipliant les bouches pour limiter les flux d’air au sein d’une même gaine et donc réduire les Vmc bruit.
  • En privilégiant les entrées d’air acoustiques au lieu des bouches classiques. Les entrées d’air acoustiques limitent les perturbations du flux d’air, évitent ainsi les nuisances sonores.
  • En contactant un professionnel. Un professionnel est en mesure de poser les gaines et de dimensionner l’installation de manière à éviter les nuisances sonores sur le long terme.

Mais dans le cas où votre VMC est déjà installée depuis longtemps, voici quelques conseils pour pallier le problème de votre Vmc bruit :

– Demander à contrôler votre installation. Le recours à un professionnel s’impose pour inspecter votre installation VMC et vous dire la cause du bruit de votre VMC : moteur, gaines, caisson ou autre.

– Installer un piège à son ou un silencieux. Ce sont des éléments qui sont disposés dans les gaines, les entrées d’air ou entre le gainage et le caisson. Ils limitent les bruits de fonctionnement de la VMC et les bruits du flux d’air qui circule dans les gaines.

– Remplacer les gaines. Dans le cas où les gaines sont trop courtes, percées ou encrassées aux mauvais endroits, elles créent des nuisances sonores. Il faut alors les remplacer, ou du moins les parties endommagées.

– Installer des suspensions élastiques. Dans le cas de bruits de cognement ou de grattement, les gaines sont : soit mal fixées, soit fixées de manière trop rigide. Il faut donc installer des attaches de gaines élastiques qui font office de silentblocs.

Où placer le ventilateur dans une chambre ?

Pour optimiser l’efficacité du ventilateur, il faut le placer devant la fenêtre ou la porte de la chambre en vue d’évacuer l’air chaud de la chambre. Il faut le disposer sans inclinaison vers le haut et l’orienter vers le mur opposé de votre chambre. Cela permettra à l’air de circuler dans votre chambre sans aller déplacer l’air chaud à proximité du plafond.

Comment aérer une pièce fermée ?

Il existe deux solutions pour aérer une pièce fermée et renouveler l’air intérieur :

– La première, plutôt performante, est la VMC. Vous avez le choix entre le système simple flux et le système double flux, la VMC autoréglable et la VMC hygroréglable. De nombreux modèles sont disponibles, chacun peut trouver son bonheur en fonction de ses besoins et de son budget.

– La seconde est le déshumidificateur. Si vous constatez que l’humidité persiste dans votre chambre sans fenêtre, tournez-vous vers le déshumidificateur électrique. L’air humide est ventilé par son système par condensation, puis refroidi par un gaz comprimé avant d’être expulsé en un air sec et chaud. Le déshumidificateur est idéal pour une chambre, mais peut aussi être utilisé dans une cuisine ou une buanderie. Son efficacité pour absorber l’humidité est redoutable. Certains modèles sont dotés d’un hygrostat électronique qui permet de régler avec précision le taux d’humidité souhaité.

Je me suis passionné au bricolage et travaux en tout genre dès mon plus jeune âge. Aujourd'hui âgé de plus de cinquante ans, j'ai envie de partager mes connaissance en entretien de la maison du jardin et du bricolage au plus grand nombre. Je suis fier d'être l'auteur principal de abctravaux.org

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison