Les techniques et produits d’isolation du sol

Lorsque l’on évoque l’isolation thermique d’une maison, on pense généralement à celle des murs, de la toiture et des combles. Pourtant, l’isolation du sol fait elle aussi partie des composantes essentielles du confort thermique de nos logements.

Nous apprécions tous de nous promener sans chaussures dans nos maisons, sans pour autant se retrouver avec les pieds glacés.

Les techniques et produits d’isolation du sol sont nombreux. Pour vous y retrouver, ABC Travaux vous guide afin de mener au mieux votre projet.

Les techniques d’isolation du sol

Les techniques d’isolation du sol

Les sols peuvent être isolés selon différentes techniques, au même titre que la toiture et les murs. Ces techniques diffèrent en fonction de l’implantation du sol, et de ce qui se trouve sous la dalle.

Le sol peut être isolé par le dessus ou par le dessous. Pour autant, aucune de ces deux techniques ne prévaut sur l’autre puisqu’elles offrent des performances équivalentes. En revanche, on s’oriente vers l’une ou l’autre en fonction de la faisabilité du projet d’isolation.

Isoler un sol en rénovation est généralement plus problématique qu’en construction neuve. En effet, il peut être compliqué d’atteindre ce qui se trouve sous la dalle. Se faire accompagner par un professionnel est ici tout à fait indispensable afin de s’orienter vers la technique d’isolation la plus appropriée à chaque situation.

Isoler un sol sur terre plein

L’isolation d’un plancher sur terre plein est assez problématique. Lorsque la dalle de la maison est installée sur un radier ou une structure non visitable, une isolation par en dessous est impossible. Seule l’isolation par le dessus est alors envisageable.

Isoler un sol sur terre plein est une opération complexe et coûteuse qui demande généralement :

  1. la dépose du revêtement en place,
  2. la mise en oeuvre d’une chape,
  3. la pose d’un nouveau revêtement de sol.

En rénovation ces travaux d’isolation sont donc à éviter au maximum. En construction neuve en revanche, l’isolation du sol sur terre plein est une opération bien plus facile à mettre en oeuvre.

Isoler un sol sur cave ou garage

La situation est bien plus simple lorsque la dalle à isoler est installée sur une pièce non chauffée, telle qu’une cave ou un garage.

Dans ces circonstances, l’isolant choisi pourra être fixé au plafond de la pièce en question, ce qui aura pour effet d’isoler la dalle par le dessous. Notez que l’isolant en question pourra être dissimulé sous un parement.

Isoler un sol sur vide sanitaire

Les travaux d’isolation sont également plus simples en présence d’un vide sanitaire, puisqu’il est possible d’accéder à l’espace sous la dalle de la maison. L’isolation peut être entreprise à condition que les normes y soient respectées et que le vide sanitaire offre suffisamment de place.

En cas de vide sanitaire très bas de plafond, il convient d’opter pour un isolant projeté.

Isoler un plancher chauffant

En présence d’un plancher chauffant, le produit isolant est installé sous le système de chauffage. L’opération nécessite donc des travaux importants qui requiert :

  1. de mettre la dalle à nu,
  2. de poser l’isolant,
  3. d’installer le système de chauffage,
  4. de réaliser une chape flottante,
  5. d’installer le revêtement de sol.

Isoler un parquet en bois

L’isolation d’un parquet en bois peut bien sûre être renforcée. Toutefois, sachez que le bois dispose naturellement d’excellentes performances isolantes.

Pour parfaire ces performances, vous pouvez faire installer de la laine minérale sous le parquet, entre les lambourdes.

En cas de parquet stratifié, l’isolant est installé sous une couche d’OSB ou de panneau de particules.

Les produits isolants utilisés pour les sols

Les produits isolants utilisés pour les sols

Les produits isolants utilisés pour le sol sont exactement les mêmes que pour les autres parties de la maison. Dans certaines circonstances, il convient toutefois de considérer l’humidité du sol et les remontées capillaires éventuelles pour choisir au mieux son isolant.

Opter pour les laines minérales

Les laines minérales sont des produits d’isolation très populaires et utilisés dans la majorité des projets. Elles sont particulièrement indiquées en cas d’isolation d’une dalle sur pièce non chauffée.

Le très bon rapport qualité-prix, et la facilité de pose de la laine minérale, expliquent facilement son succès auprès des particuliers.

Elle se présente généralement sous la forme de rouleaux ou de panneaux, mais peut également être installée par flocage dans les espaces confinés.

Choisir un isolant synthétique

L’isolant synthétique offre une isolation de planchers très performante. Modernes et polyvalents, vous avez ici le choix entre le polystyrène et le polyuréthane.

Leur performance et leur résistance à l’humidité et aux variations de température en font des alliés de poids dans le cadre d’une isolation de sol par le dessous.

Cependant, les isolants synthétiques ne sont pas exempts de défauts, puisqu’ils sont coûteux et ne peuvent être utilisés en intérieur puisqu’ils ne répondent pas aux exigences des normes incendies.

Préférer un isolant naturel

Isoler sa maison est une entreprise positive sur l’environnement. Si vous engagez ces travaux en ayant à cœur cet aspect écologique, vous aimerez sans doute vous orienter vers un isolant naturel.

Cependant, l’isolation du sol peut quelquefois être contrainte par l’humidité, et les isolants naturels disponibles dans ce cas seront assez limités.

La laine de chanvre et la fibre de bois, sont deux isolants naturels qui se prêtent bien à l’isolation d’un sol.

Tristan Albanese

Je m'appelle Tristant, 35 ans. En 2017, j'ai décidé de lancer mon site Abctravaux.org pour partager mon savoir faire dans le domaine des travaux. Fort d'une expérience de 15 ans dans le bâtiment, j'ai décidé de créer mon site vous aider à estimer vos travaux.

abctravaux.org - Estimez le prix des travaux de votre maison